•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 1112 nouveaux cas signalés en Alberta

Une personne se fait administrer un vaccin contre la COVID-19.

Jusqu’à maintenant, 77,6 % des Albertains admissibles ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 69,2 % sont pleinement vaccinés.

Photo : CBC / Evan Mitsui

L'Alberta signale 1112 nouveaux cas de COVID-19 dans les dernières 24 heures.

Avec 9066 cas actifs, soit 570 de plus que mercredi, le nombre de cas de COVID-19 continue d’augmenter.

La province fait aussi état d’un taux de positivité moyen au cours des 7 derniers jours de 9,35 %.

Par rapport à mercredi, 24 personnes supplémentaires sont hospitalisées en raison du SRAS-CoV-2. Désormais, 308 personnes sont à l'hôpital, dont 64 aux soins intensifs.

Jusqu’à maintenant, 77,6 % des Albertains admissibles ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 69,2 % sont pleinement vaccinés.

Lors d'un évènement jeudi à Calgary, le maire Naheed Nenshi a critiqué le vide laissé par le gouvernement provincial.

En début de semaine, le Nouveau Parti démocratique de l’Alberta a déjà dénoncé l’absence du premier ministre Jason Kenney et de son ministre de la Santé, Tyler Shandro, alors que les cas de COVID-19 et les hospitalisations augmentent dans la province.

La semaine dernière, la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, Deena Hinshaw, s'est excusée pour le retard dans la publication du rapport sur les données utilisées pour justifier les changements controversés en lien avec les restrictions sanitaires.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a regretté que le rapport ne soit toujours pas publié. Il a indiqué toutefois qu’il a vu des rapports d’autres experts qui prédisaient une quatrième vague aussi grave qu’elle l’est actuellement.

« Ce n’est pas comme si on ne savait pas que ça allait arriver. »

— Une citation de  Naheed Nenshi, maire de la ville de Calgary

Pour lui, l’important est de s’assurer que les enfants peuvent retourner à l'école en toute sécurité. Les commissions scolaires ont été laissées à elles-mêmes pour résoudre ce problème, a-t-il dénoncé.

M. Nenshi a souligné que les employés de la Ville sont déjà tenus d'être vaccinés ou de subir un test de dépistage rapide et que les installations et les transports en commun de la Ville continuent d'exiger que les gens portent un masque.

Le maire a affirmé que le retour du port du masque obligatoire à Calgary est un sujet de discussion au sein du conseil municipal. Au besoin, une réunion sera organisée, a-t-il dit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !