•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Legault ne veut pas allonger plus d'argent pour le pont de Québec

Le pont de Québec au crépuscule.

Le pont de Québec

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

François Legault est catégorique : pas question pour son gouvernement d'octroyer plus d'argent pour redorer le blason du pont de Québec.

Bien qu'une entente entre le gouvernement fédéral et le CN n'ait toujours pas été conclue, le gouvernement caquiste a déjà dit qu'il investirait 200 millions de dollars pour la réfection du tablier du pont de Québec. Une somme qui suffit amplement pour M. Legault.

Pas question que le Québec paie plus. Déjà qu'on va s'occuper du tablier pour se rendre au pont, a martelé François Legault jeudi matin.

Je pense que les gens s'attendent à ce qu'il y ait un engagement [électoral] pour régler le dossier. C'est un pont fédéral. Donc, c'est au fédéral à payer.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec
François Legault parle dans un micro. Ses mains sont levées à hauteur du micro.

Le premier ministre François Legault

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Les discussions entre Ottawa, le CN et le gouvernement du Québec ont été suspendues avant le déclenchement de la campagne électorale fédérale.

Selon des chiffres diffusés d'abord par Le Journal de Québec puis confirmé par Radio-Canada, Ottawa souhaiterait toutefois faire payer 500 millions de dollars aux locataires du pont : 375 millions de dollars à Québec et 125 millions de dollars au CN, .

Le gouvernement fédéral assumerait le reste de la facture estimée à 784 millions de dollars sur 25 ans.

Le fédéral prêt à l'acheter, selon Trudeau

De passage à Québec jeudi matin, Justin Trudeau affirme pour sa part ne pas vouloir négocier sur la place publique. Son gouvernement est cependant prêt à se porter acquéreur du pont, selon le premier ministre sortant.

Nous nous sommes engagés à acheter le pont [de] Québec au fédéral. C'est exactement ce qu'on va faire. On a énormément confiance en Yvon Charest, qui est en train de faire un travail important pour négocier le bon deal pour tous, a-t-il souligné.

Ce n'est pas un dossier facile, on sait que ça traîne depuis des années, mais c'est notre gouvernement qui s'est engagé à en finir et s'assurer que le pont soit racheté par le fédéral.

Une citation de :Justin Trudeau, premier ministre sortant
Portrait de Justin Trudeau.

Le chef libéral Justin Trudeau était de passage dans la région de Québec jeudi.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pour sa part réagi en demandant au gouvernement fédéral d'arrêter de tergiverser.

Il estime, entre autres, que le fédéral doit assumer sa participation dans le rachat du pont et que la part demandée au gouvernement provincial par Ottawa est démesurée.

Avec les informations d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !