•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’autres universités et collèges de l’Atlantique exigent la vaccination

Parmi elles, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse et le Collège Holland à l’Île-du-Prince-Édouard.

Une adolescente dans un gymnase d'école reçoit son vaccin dans l'épaule.

Les étudiants, notamment, devront se faire vacciner pour retourner à l'université ou au collège en personne, sauf exceptions.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

D'autres institutions d'enseignement postsecondaire dans les provinces de l'Atlantique emboîtent le pas à celles qui ont décidé d’imposer la vaccination contre la COVID-19 à leurs étudiants et à leur personnel.

Dernièrement, quatre universités au Nouveau-Brunswick, en plus de l'Université Memorial à Terre-Neuve-et-Labrador, l'Université Mount Saint Vincent en Nouvelle-Écosse ainsi que l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, ont annoncé que la vaccination contre la COVID-19 est obligatoire pour leurs étudiants et les membres de leur personnel.

À cette liste d’institutions s'ajoutent deux collèges et une université.

Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

À compter du 15 octobre, la vaccination sera obligatoire pour la population étudiante du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, déclarait l’institution dans un communiqué de presse mercredi. D’ici là, le collège encourage fortement les étudiants à se faire vacciner.

Le campus de Campbellton.

Le CCNB rappelle que la vaccination sera obligatoire pour l’ensemble des membres du personnel (archives).

Photo : Serge Bouchard

Les étudiantes et étudiants, ainsi que les membres du personnel qui ne seront pas vaccinés après le 15 octobre, devront se faire tester régulièrement et porter un masque en tout temps à l’intérieur des édifices du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, a  déclaré Pierre Zundel, président-directeur général du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Pour les personnes qui ne seront pas encore vaccinées, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick organisera des séances de vaccination sur chaque campus cet automne.

Quant au port du masque, il sera obligatoire en classe sauf si la distanciation d’un mètre est respectée entre les personnes assises. Dans les laboratoires et les ateliers, le masque sera également obligatoire si une tâche est effectuée par plus de deux personnes à une distance de moins d’un mètre.

D’autres mesures sanitaires vont rester en vigueur, comme la désinfection des mains à l’entrée ainsi que la signalisation à l'intérieur. La réservation de locaux au sein des campus reste également fermée au public.

Université Dalhousie

L'Université Dalhousie, à Halifax, demandera aux étudiants, aux professeurs et au personnel de fournir une preuve de leur statut vaccinal avant de retourner au campus cet automne, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué.

Ceux qui ne sont pas complètement vaccinés ou qui choisissent de ne pas fournir de preuve de vaccination devront se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19 deux fois par semaine et fournir la preuve du test.

L'enseigne de l'Université Dalhousie.

La vaccination obligatoire s'étend aux étudiants de l'Université Dalhousie (archives).

Photo : CBC / Eric Woolliscroft

L’institution a déclaré que le port du masque reste en vigueur dans le campus jusqu’en septembre. Cette mesure pourrait être prolongée durant la session d’automne.

La communauté de Dalhousie doit continuer à faire sa part pour donner la priorité à notre sécurité et à notre bien-être collectifs alors que beaucoup d'entre nous retournent sur le campus, a déclaré Frank Harvey, doyen et vice-président académique, dans un communiqué.

L'Université veillera également à ce que les questions d'équité, de diversité, d'inclusion et d'accessibilité soient prises en compte, était-il indiqué.

L'Université Dalhousie est le plus récent établissement d'enseignement postsecondaire de la Nouvelle-Écosse à annoncer des exigences en matière de vaccination, après d'autres établissements comme le Nova Scotia Community College, St. Francis Xavier, Mount Saint Vincent et Saint Mary's.

Collège Holland

À partir du 15 octobre, tout le personnel, les professeurs et les étudiants du Collège Holland devront être vaccinés, a déclaré la direction dans un communiqué, mercredi. Certaines exemptions seront accordées pour des raisons médicales, religieuses ou culturelles. Les personnes exemptées devront se soumettre à des tests hebdomadaires et devront porter le masque à tout moment.

Le campus Prince of Wales du Collège Holland.

Le Collège Holland a déclaré qu'il impose cette obligation à la suite de consultations avec la santé publique et les établissements postsecondaires de la région.

Photo :  (Steve Bruce/CBC)

Le Collège avait délivré un mandat de vaccination la semaine dernière, mais qui visait uniquement les athlètes et les entraîneurs qui souhaitent participer à des sports cet automne.

Cette semaine, nous avons constaté trois choses qui ont un impact sur la santé et la sécurité de nos étudiants, a déclaré Sandy MacDonald, recteur du Collège.

Premièrement, la montée de la quatrième vague et du variant Delta; deuxièmement, le comportement de nos autres institutions et de nos écoles partenaires dans tout le Canada atlantique; et troisièmement, ce qui se passe dans notre propre communauté, ici, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le Collège Holland organisera des séances de vaccination dans le campus Prince of Wales lundi et mardi, le 30 et le 31 août. Le campus riverain de Summerside compte déjà un service de vaccination qui accepte les personnes sans rendez-vous.

Cette décision fait suite à l'annonce, mardi, que l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard rendait obligatoire la vaccination du personnel et des étudiants, et ce, dès le 18 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !