•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mort présumé après l'effondrement partiel d'un bâtiment à North Vancouver

Une vue aérienne d'un immeuble en construction.

Des véhicules d'urgence à l'extérieur de l'ancien cinéma du quartier Lower Lonsdale, à North Vancouver, après l'effondrement partiel du bâtiment en construction.

Photo : Twitter/NigelHubbard

Radio-Canada

Une personne est présumée morte après l'effondrement partiel d'un bâtiment en construction à North Vancouver, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon le sergent Peter DeVries, la personne est coincée dans les décombres.

Il est très difficile pour les sauveteurs d'atteindre cette personne en ce moment, mais nous croyons qu'elle est décédée. Cependant, cela n'a pas encore été confirmé, a expliqué Peter DeVries.

La police a été appelée à l'ancien bâtiment du cinéma Empire Theatres, à l'intersection d'Esplanade Ouest et de l'avenue Chesterfield, vers 9 h 45. À son arrivée, elle a constaté qu'une partie du bâtiment avait cédé.

Il semble qu'il y ait eu une sorte d'effondrement dans la structure où se trouvaient les travaux , ajoute le policier. C'était une scène chaotique.

Un incident tragique

Une personne a également été hospitalisée. Elle est dans un état stable, selon les Services de santé d'urgence de la Colombie-Britannique.

La police, des pompiers et des ambulanciers sont restés sur les lieux pour confirmer que personne d'autre ne manque à l'appel ou n'était blessé.

Il s'agit d'un incident tragique, qui bouleverse les gens, indique le porte-parole de la GRC.

Une enquête à venir

Le bâtiment de trois étages est situé dans un quartier fréquenté proche de l'accès au SeaBus.

Il a ouvert ses portes sous le nom d'Esplanade 6 Cinema dans les années 1990. Il a ensuite été repris par Empire Theatres, Landmark Cinemas et Cineplex avant que le cinéma ne ferme ses portes en 2019.

WorkSafeBC va enquêter sur l'effondrement.

La GRC a fermé la circulation dans l'avenue Chesterfield par mesure de sécurité.

Au fil des jours et des semaines, je suis sûr qu'il y aura une enquête sur la cause de cet effondrement, a conclu Peter DeVries.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !