•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alma forcée de fermer trois de ses quais

Le lac Saint-Jean.

Le lac Saint-Jean

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

La Ville d’Alma ordonne aux utilisateurs de trois de ses quais de retirer leur embarcation d’ici le lundi 30 août en raison du niveau du lac Saint-Jean qui est toujours à la baisse. 

Selon la conseillère en communication de la municipalité, Claudia Madore, cette décision a été prise puisqu’il n’y a que quelques pouces qui séparent les bateaux du fond du plan d'eau. La Ville ne possède pas non plus les équipements nécessaires pour décoincer les embarcations en cas de pépin. Les plaisanciers sont invités à la prudence.

Les infrastructures visées par cet avis sont le quai du débarcadère de la baie Moïse, le quai municipal de Saint-Coeur-de-Marie et la rampe de mise à l’eau à la marina de Saint-Coeur-de-Marie.

Le quai du centre de villégiature Dam-en-Terre demeure cependant ouvert. Celui-ci appartient à la Ville, mais n'est pas géré par elle.

Dans sa plus récente mise à jour, le 19 août dernier, Rio Tinto estimait que le niveau du lac Saint-Jean se situait à 13,83 pieds (4,21 mètres) et qu’il allait continuer à baisser au cours des prochaines semaines. Rio Tinto prévoit que le niveau du lac baissera sous la barre des 13 pieds (3,96 mètres) d’ici la fin du mois. La multinationale gère 25 % des apports en eau dans le Piékougami en raison de ses installations hydroélectriques.

Alma n’est d’ailleurs pas le seul endroit au Lac-Saint-Jean qui voit sa saison être écourtée en raison du bas niveau du lac. La semaine dernière, la rampe de mise à l’eau de Saint-Henri-de-Taillon a été fermée pour les mêmes raisons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !