•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le militant antimasque et antivaccin Chris Sky arrêté à Winnipeg

Christopher Saccoccia parle dans un haut-parleur.

Christopher Saccoccia, un militant antimasque et antivaccin, défie les ordonnances sanitaires à l’échelle du pays en participant à de nombreux rassemblements contre les restrictions sanitaires.

Photo : Facebook / Chris Sky

Radio-Canada

Christopher Saccoccia, l’une des figures antimasque et antivaccin les plus actives du Canada, a été arrêté mardi devant l’Université de Winnipeg, alors que s’y tenait une manifestation contre les mesures sanitaires.

Dans une vidéo publiée sur les médias sociaux, il est possible d’apercevoir Christopher Saccoccia, également connu sous le nom de Chris Sky, monter à l’arrière d’une voiture de police.

Les policiers ont procédé à son arrestation en vertu d’un mandat d’arrestation délivré pour avoir contrevenu à la Loi sur la santé publique, indique le Service de police de Winnipeg dans un communiqué.

M. Saccoccia a été libéré plus tard mardi, et une audience de libération sous caution est prévue le 5 octobre.

La police de Winnipeg note que l’homme de 38 ans a enfreint, en janvier, l’ordonnance d’auto-isolement pour les personnes entrant au Manitoba. En avril, il a participé à un rassemblement de plus de 10 personnes à l’extérieur, tenu au Manitoba, ce qui lui a valu une amende.

Depuis plusieurs mois, l’Ontarien voyage à travers le Canada et organise des rassemblements de centaines de personnes non masquées pour défier les restrictions sanitaires mises en place pour contenir la pandémie de COVID-19.

M. Saccoccia a été arrêté à plusieurs reprises durant la dernière année, après qu’il eut enfreint plusieurs ordonnances sanitaires provinciales à l’échelle du pays. En mai dernier, il a également été accusé d'avoir proféré des menaces de mort envers les premiers ministres des provinces canadiennes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !