•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un employé de la Ville de Sudbury accusé de pornographie juvénile

Un clavier d'ordinateur.

L'accusé fait face à plusieurs chefs d'accusation de possession et de distribution de pornographie juvénile.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un employé de la Ville de Sudbury, James Doucette, a été arrêté et accusé d'avoir accédé à de la pornographie juvénile, d'en avoir possédé et d'en avoir distribué. L'homme de 43 ans fait également face à des chefs d'accusation pour avoir tenté de résister à l'arrestation et pour avoir obstrué la police.

En mai 2021, l'Unité de prévention des abus d'enfants sur Internet du Service de police du Grand Sudbury s'est rendu compte qu'un résident téléversait du contenu de pornographie juvénile en ligne.

Une enquête a été lancée, et un mandat de perquisition a été obtenu pour une résidence du Grand Sudbury.

Le mandat de perquisition a été exécuté mardi et a mené à l'arrêt et l'accusation du suspect.

Des accusations extrêmement sérieuses et troublantes, dit la Ville

Nous savons que des accusations ont été portées contre un employé de la Ville du Grand Sudbury, indique Kelly Brooks, la cheffe des communications de la Ville, dans un échange de courriels avec Radio-Canada. Les accusations sont extrêmement sérieuses et troublantes, ajoute-t-elle.

La Ville ne peut pas commenter davantage puisque l'enquête policière est en cours. James Doucette comparaîtra devant la Cour des cautions le 25 août 2021 pour répondre aux différents chefs d'accusation qui pèsent contre lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !