•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections Canada prié de « tout faire » pour faciliter le vote étudiant

Des étudiants entre dans un bureau de vote à l'Université Ryerson.

Le Programme de vote sur campus, annulé cette année, incluait 109 collèges et universités lors des élections fédérales de 2019.

Photo : CBC / Alvin Yu

Radio-Canada

Des étudiants demandent à Élections Canada de « faire tout ce qui est en son pouvoir » pour faciliter le vote étudiant, après que l'agence a annulé le Programme de vote sur campus pour les élections fédérales de 2021.

Il y a des études qui montrent que les jeunes pensent que le fait de voter ne fait pas de différence. Je pense que ce type d'actions et le manque de déploiement de bureaux de vote par bulletin spécial exacerbent cette tendance négative, affirme Saad Shoaib, vice-président externe pour l'Alma Mater Society de l'Université de la Colombie-Britannique.

Élections Canada a annoncé qu'il n'offrait pas le Programme de vote sur campus en septembre pour des raisons logistiques : la pandémie et un gouvernement minoritaire ont rendu trop difficile la planification de quoi que ce soit sur un campus.

Ce programme ciblé a commencé en tant que projet pilote en 2015, mais il a été étendu à 109 collèges et universités lors des élections fédérales de 2019. Il permettait aux étudiants de voter dans leur circonscription d'origine pendant qu'ils étaient dans leur établissement. Des bureaux de vote temporaires étaient alors installés sur le campus, où les étudiants pouvaient voter par bulletin spécial ou mettre à jour leurs informations d'électeur, ce qui leur permettait de voter dans la circonscription locale.

Il faut des mois et des mois pour organiser le programme. Et pendant un gouvernement minoritaire, une élection peut être déclarée à tout moment, explique le porte-parole d'Élections Canada Réjean Grenier.

« La pandémie n'a pas du tout aidé. La plupart des universités, lorsque nous avons commencé à planifier cette campagne, ne savaient pas quand elles allaient rouvrir. »

— Une citation de  Réjean Grenier, porte-parole d'Élections Canada

M. Grenier indique cependant que les directeurs du scrutin qui travaillent pour Élections Canada s'efforcent d'installer des bureaux de vote dans les quartiers étudiants, dans la mesure du possible.

Des solutions de rechange

Les étudiants ont toujours la possibilité de voter par bulletin de vote postal. La date limite pour présenter une demande est le 14 septembre. Ils ont également jusqu’à cette même date pour voter par bulletin spécial dans un bureau d’Élections Canada.

Or, selon Saad Shoaib et le président de l’Association étudiante de l’Université McMaster, Denver Della-Vedova, ces options ne vont pas assez loin. Ils ont cosigné une lettre à l’attention du directeur général des élections du pays, Stéphane Perrault.

Je pense qu'il incombe à Élections Canada de faire tout ce qui est en son pouvoir pour s'assurer que les étudiants peuvent voter et avoir un accès équitable et juste au vote de toutes les manières possibles. Ils doivent tout mettre en œuvre pour que les étudiants disposent des mécanismes appropriés et accessibles pour voter sur les campus, juge Denver Della-Vedova.

Au strict minimum, les étudiants disent qu'Élections Canada doit s'engager à rétablir le programme pour la prochaine élection fédérale.

L'organisme n'a fait aucune promesse de ce genre. Son site web indique qu'aucun programme de point de service externe, dont le Programme de vote sur campus fait partie, ne sera déployé pour la 44e [élection générale] dans une situation pandémique ou post-pandémique.

Élections Canada poursuit en disant que cela serait réévalué si les restrictions pandémiques étaient levées.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !