•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des femmes d'affaires se dépassent à la base militaire de Bagotville

Des femmes réunies dans une forêt.

Une vingtaine de femmes d'affaires ont pris part à l'événement.

Photo : Gracieuseté de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord

Radio-Canada

La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) a tenu mardi la première édition de son camp d’entraînement de type militaire. Une vingtaine de femmes d’affaires ont participé à l’événement qui a eu lieu à la base militaire de Bagotville.

Plusieurs activités étaient au menu, comme des exercices d’équilibre et de mise en confiance. Les participantes ont aussi pris part à une simulation d’accident d’avion dans un boisé.

Ce camp visait à aider les femmes d’affaires à développer leurs compétences en leadership. Le rendez-vous se tenait d’ailleurs dans le cadre du programme Leadership au féminin de la Chambre, qui a pour objectif d’accompagner les membres du programme dans l’atteinte de leurs objectifs professionnels.

Le monde des affaires est encore majoritairement occupé par des hommes. Les conseils d'administration sont occupés majoritairement par des hommes. Alors, ce qu'on veut c'est de permettre à des femmes d'accéder à des postes de gestion plus élevés, d'occuper des postes de conseil d'administration et, pour ça, des programmes comme on organise à la Chambre de commerce, ça permet à des femmes de vraiment réaliser la force qu'elles ont pour accéder à tous ces postes-là, a expliqué la directrice générale de la CCISF, Sandra Rossignol.

Le programme de leadership a vu le jour en 2020, mais en raison de la pandémie, il avait été impossible d’organiser le volet sportif qui y est lié.

La directrice générale espère qu’une troisième cohorte de femmes pourra se joindre au programme grâce à une aide financière du gouvernement.

D’après des informations de Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !