•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde de la musique rend hommage à Charlie Watts

Photo en noir et blanc d'un homme qui joue de la batterie

Charlie Watts lors d'un concert des Rolling Stones à Londres en 1973

Photo : Getty Images / Express

Radio-Canada

L’annonce du décès de Charlie Watts, le batteur des Rolling Stones, a suscité de multiples réactions d’artistes comme Paul McCartney, Elton John, Lenny Kravitz, et Vincent Vallières au Québec.

Sur Twitter, Paul McCartney a offert ses condoléances aux Rolling Stones. C’est un gros choc pour eux, car Charlie était un roc. Un batteur fantastique, solide comme un roc, a-t-il dit dans une vidéo. Je t’aime Charlie, je t’aimerai toujours.

Elton John pleure lui aussi la disparition du comparse de Mick Jagger et de Keith Richards. Un jour très triste. Charlie Watts était le batteur par excellence, a-t-il déclaré, louant le style du musicien qui était membre des Rolling Stones depuis 1963. 

Le rythme des Stones. Il n’y a pas de mots, chaque groove a parlé pour lui-même, a indiqué sur Twitter le chanteur et musicien Lenny Kravitz. 

Sur Twitter, le chanteur de rock et musicien Perry Farrell a rendu hommage au batteur. Les batteurs sont les individus les plus pris au piège. Bien qu’ils soient les plus bruyants, ils sont les derniers à être entendus. Ils éprouvent des insécurités en raison du fait que tout le monde [sur scène] leur tourne le dos. Et c’est là que réside le secret du groupe; il n’y a pas de grandeur sans un grand batteur.

Quant à la rockeuse américaine Joan Jett, elle a écrit sur Twitter que Charlie Watts était le batteur le plus élégant et le plus digne du rock and roll. Il jouait exactement ce qu’il fallait : pas plus, pas moins. 

Le groupe Kiss, le chanteur d'Oasis, Liam Gallagher, ou encore Tom Morello, guitariste du groupe Rage Against The Machine, font partie aussi du grand nombre d'artistes à avoir salué le départ de Charlie Watts, cet incroyable musicien et l'un des plus grands architectes de la musique que le rock and roll a connus. 

La peine de Vincent Vallières et de Laurent Saulnier

Au Québec, l’auteur-compositeur-interprète Vincent Vallières a remercié Charlie Watts dans un long message publié sur Facebook. Charlie, je t’avoue que pendant des années, je n’ai pas compris ton flegme. Ton incapacité à sourire et à jouer la game, je ne sais pas pourquoi ça me dérangeait tant. C’est en vieillissant que je me suis mis à te trouver attachant à ta façon. Quand j’ai compris que, comme Ringo, tu ne jouais pas de la batterie pour toi, mais bien pour servir les chansons. Que tu jouais au fond pour tes chums Mick et Keith.

Dans n’importe quel band, les musiciens suivent le batteur. Dans les Stones, c’est toi qui suivais la guitare de Keith. Mais ses riffs de feu avaient besoin de ta pulsion et des mots de Mick pour générer la grande explosion. Ce dialogue musical parfaitement imprécis entre vous était en tout point unique.

Laurent Saulnier, vice-président à la programmation notamment du Festival international de jazz de Montréal et des Francos de Montréal, a expliqué à Catherine Richer, chroniqueuse culturelle au 15-18, que la mort de Charlie Watts est une grande perte pour le rock and roll.

Le minimalisme de Charlie Watts était exemplaire, a-t-il dit. Il était le ciment des Stones.

Le légendaire groupe de rock britannique survivra-t-il à la disparition de l’un de ses fondateurs? 

J’ai toujours eu l’impression que les Stones sans Charlie Watts, ça ne serait pas les Stones, a ajouté celui qui a longtemps été journaliste musical. Lorsqu’ils ont annoncé il y a quelques semaines qu’ils partaient en tournée sans Charlie Watts, ça a déçu beaucoup, beaucoup de fans, moi le premier.

Si les Stones reprennent la route avec un autre batteur, je pense que cela va être pour satisfaire quelques ego et pas beaucoup plus que ça.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !