•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Québec restreint l'utilisation de l'eau potable

Des oiseaux profitent des bancs de sable présents dans le lit la rivière à cause du bas niveau de l'eau.

Le niveau de l'eau de la rivière Saint-Charles est exceptionnellement bas.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

La Ville de Québec demande à ses résidents de restreindre l'utilisation de l'eau potable dès maintenant. Il est désormais interdit de consommer l'eau pour l'arrosage de pelouse, le remplissage des piscines et le nettoyage de biens matériels comme les voitures.

Le niveau exceptionnellement bas des cours d'eau de la région force la Ville, qui puise 80 % de son eau potable dans les rivières, à prendre ces mesures draconiennes, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Les citoyens de L'Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures sont également touchés par le décret.

Cette année, la région de Québec a reçu 10 fois moins d'eau de pluie que la normale depuis le début du mois d'août.

Au rythme où on va, il ne nous reste pas un mois de réserve d'eau potable. Parallèlement, la consommation d'eau grimpe en flèche durant la saison estivale, a indiqué Régis Labeaume en point de presse mardi matin. On va espérer qu'il y ait de la pluie d'ici ce temps.

Activités interdites :

  • le lavage des véhicules, le nettoyage d’un stationnement et de son allée d’accès ainsi que du revêtement extérieur des maisons;
  • l’arrosage des pelouses, tant manuellement qu’au moyen d’un système d’arrosage automatique ou souterrain;
  • le remplissage des piscines.

Source : Ville de Québec

Zoom sur un boyau d'arrosage qui projette de l'eau.

Vous ne vous ferez pas d'amis dans le quartier si vous utilisez l'eau potable pour nettoyer votre voiture, par exemple.

Photo : Radio-Canada

Le maire Labeaume appelle la population à faire preuve de civisme, sans quoi des constats d'infraction de 150 $ à 1000 $ pourraient être distribués. Si vous voyez un voisin qui consomme l'eau [de manière irresponsable], allez lui expliquer gentiment, conseille le maire Labeaume.

« Nous devons absolument réduire notre consommation collective dès aujourd’hui. »

— Une citation de  Régis Labeaume, maire de Québec

Ce qui est toujours permis

L'utilisation de l'eau potable demeure permise temporairement pour certaines activités telles que l'arrosage des potagers, jardins, boîtes à fleurs, plates-bandes et arbustes en soirée seulement.

Il est également permis de remplir une nouvelle piscine en se limitant toutefois à 30 cm d'eau dans la partie la moins profonde. Une nouvelle pelouse peut aussi être arrosée.

Photo des jeux d’eau de la place des Canotiers, à Québec.

La place des Canotiers, rue Dalhousie, à Québec

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Lacroix

Se rafraîchir de façon raisonnable

Tant qu'un avis de chaleur accablante est décrété pour Québec, ses résidents peuvent par ailleurs utiliser l’eau potable pour se rafraîchir, mais de façon responsable en termes de quantité et de durée, demande l'administration Labeaume.

Les jeux d’eau municipaux demeurent également accessibles pour l'instant.

Certaines rues vont continuer d'être lavées et les terrains de soccer seront toujours arrosés.

Pas de restrictions à Lévis

De l'autre côté du fleuve, la Ville de Lévis n'a pas l'intention d'imposer des restrictions à ses résidents pour le moment. La pluie régulière qui s'est abattue sur la ville au cours des mois précédents a permis de conserver ses réserves d’eau à des niveaux adéquats.

Selon les prévisions actuelles d'Environnement et Changement climatique Canada, les prochaines précipitations sont attendues pour dimanche ou lundi prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !