•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une agente de la GRC est accusée de voies de fait après un contrôle de sécurité

Arrêt sur image d'une vidéo montrant une agente de la GRC appuyer son pied contre la tête d'une jeune femme allongée au sol.

Arrêt sur image d'une vidéo montrant l'agente de la GRC appuyer son pied contre la tête d'une jeune femme allongée au sol.

Photo : Offerte par Bridge Law Corporation

Radio-Canada

Une agente de la GRC de Kelowna, que l'on a vu sur une vidéo de surveillance traîner une jeune femme dans un couloir et lui marcher sur la tête en janvier 2020, est accusée de voies de fait.

L'accusation contre l’agente Lacey Browning a été annoncée lundi par le service des poursuites de la Colombie-Britannique après une enquête de la GRC qui a été examinée par la police d'Abbotsford.

L'accusation [d'agression] a été approuvée par un avocat de la Couronne qui n'a aucun lien antérieur ou actuel avec l'agent, a indiqué le Service des poursuites de la Colombie-Britannique dans une déclaration écrite.

Une vidéo avait été dévoilée dans le cadre d'une poursuite civile intentée devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique par Mona Wang, étudiante en soins infirmiers au campus Okanagan de l'Université de la Colombie-Britannique, à Kelowna, au moment de l'incident.

La vidéo de surveillance montre l’agente Lacey Browning qui traîne le corps de Mona Wang le long d’un couloir et appuie sa botte contre sa tête lorsque celle-ci tente de la relever.

Mme Wang était en détresse psychologique le soir du 20 janvier 2020, selon la poursuite. Son copain aurait contacté la GRC afin de s’assurer de sa sécurité.

L'agente de la GRC, Lacey Browning doit comparaître en cour provinciale à Kelowna le 14 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !