•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée en présentiel qui réjouit la direction de l’UQAT

Le campus de Rouyn-Noranda de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, en été.

La rentrée avait lieu ce lundi à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Radio-Canada

C’était jour de rentrée pour les étudiants de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, ce lundi.

Contrairement à l’année dernière, les étudiants assistent à leurs cours dans les locaux de classe, plutôt qu'à partir de la maison.

Selon Manon Champagne, vice-rectrice à l'enseignement, à la recherche et à la création à l’UQAT, les étudiants et les membres du personnel étaient très heureux de se retrouver, malgré les règles sanitaires toujours en vigueur.

On est vraiment très heureux de revoir nos étudiants. Oui, il y en a certains qu’on a pu voir l’année dernière, mais c’était les exceptions. Là, on peut vraiment tous les accueillir. Les étudiants avec qui j’ai parlé aujourd’hui et hier sont très, très heureux de revenir en présentiel et de revoir leurs collègues et professeurs, affirme-t-elle.

« On a accueilli nos étudiants avec du café et des muffins ce matin. Tout le monde est entré avec son masque et tout le monde comprenait l’importance que ça a. »

— Une citation de  Manon Champagne

Les étudiants et les employés sont tenus de porter le masque en tout temps dans les aires communes. Le taux de vaccination des étudiants de l’Université étant supérieur à 75 %, le port du masque en classe n'est pas obligatoire en tout temps.

Ce que ça implique pour nos étudiants, c’est que quand le deux mètres ne peut être respecté, ils doivent porter leur masque en tout temps. Quand il y a de plus petits groupes et que le deux mètres peut être respecté, ils peuvent se permettre de le retirer, explique-t-elle.

Les locaux du campus de Rouyn-Noranda sont dotés d'air climatisé et de systèmes de ventilation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !