•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comité exécutif d’une administration Coderre serait présidé par Nadine Gelly

Ensemble Montréal veut « que l’on puisse désormais parler de l’administration Coderre-Gelly ».

Nadine Gelly s'adresse aux journalistes.

Nadine Gelly, directrice générale de La Guilde du jeu vidéo du Québec, assurera la présidence du comité exécutif si Ensemble Montréal remporte les prochaines élections.

Photo : Radio-Canada

C’est à la femme d’affaires Nadine Gelly que le chef d’Ensemble Montréal, Denis Coderre, confiera les commandes du comité exécutif de la Ville si son parti remporte les prochaines élections municipales.

Mme Gelly, qui briguera le siège de conseillère du district de Champlain–L'Île-des-Sœurs lors des élections municipales du 7 novembre, est décrite par son parti comme une femme activement engagée dans la relance de Montréal.

Celle qui pourrait diriger la ville aux côtés de Denis Coderre assure actuellement la direction générale de La Guilde du jeu vidéo du Québec. Elle est également fondatrice de la Vitrine culturelle qu’elle a dirigée pendant 10 ans.

Mme Gelly, qui cumule plus de 25 années d’expérience en gestion de « projets d’envergure », notamment à Tourisme Montréal et dans le milieu hôtelier, n'a cependant que peu d’expérience en politique municipale pour assurer un poste aussi exposé que la présidence du comité exécutif.

Elle assure avoir fait suffisamment de politique avec différents organismes et paliers de gouvernement au cours de sa carrière pour ne pas être prise au dépourvu si elle devait présider le comité exécutif au lendemain des prochaines élections.

Je viens d’une industrie où on faisait des regroupements d’entreprises. Donc, de la politique, j’en fais tous les jours, assure Mme Gelly. Pour être capable de montrer des projets d’envergure on doit en faire, on doit parler avec toutes les parties prenantes, que ce soit la Ville, le municipal, le provincial, le fédéral et les organismes.

Pour Denis Coderre, qui place sa confiance en Nadine Gelly pour gouverner la Ville avec lui s’il est élu, cette dernière est quelqu’un qui a le sens du développement, une gestionnaire extraordinaire qui est capable de rassembler.

Denis Coderre s'adresse aux journalistes.

Le chef d'Ensemble Montréal, Denis Coderre, affirme ne pas avoir de difficulté à attirer des candidats dans sa formation politique en prévision des élections du 7 novembre.

Photo : Radio-Canada

« Je suis très fier de présenter la candidature de Mme Gelly, une femme extraordinaire qui joue déjà un grand rôle dans le rayonnement de Montréal à tous les niveaux et que l’on puisse désormais parler de l’administration Coderre-Gelly. »

— Une citation de  Denis Coderre, chef d’Ensemble Montréal

Réal Ménard tente un retour dans Hochelaga

Réal Ménard parle aux journalistes.

Réal Ménard a perdu la mairie de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve en 2017.

Photo : Radio-Canada

Outre Mme Gelly, Denis Coderre a également présenté trois autres nouveaux candidats, dont l’ex-maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve Réal Ménard, qui briguera cette fois un siège de conseiller dans le district d’Hochelaga.

M. Ménard, un habitué du comité exécutif où il a été responsable notamment des Transports, du Développement durable et de l’Environnement, assure qu’il ne brigue cette fois qu’un poste de conseiller et non de maire d’arrondissement afin de préserver un certain équilibre dans sa vie personnelle et professionnelle.

Réal Ménard entend néanmoins se consacrer entièrement aux citoyens d’Hochelaga et à la réalisation d’un projet de centre communautaire qui lui est cher. Ma priorité pour Hochelaga sera d’en faire un pôle pour les familles, avec un nouveau centre communautaire qui répondra aux besoins criants en matière d’espaces, de services et de loisirs tout en assurant le rayonnement de notre culture.

Jean Airoldi fait le saut en politique municipale

Jean Airoldi s'adresse aux journaliste.

Le styliste bien connu des Québécois, Jean Airoldi, sera candidat pour Ensemble Montréal dans Verdun.

Photo : Radio-Canada

Le styliste, homme d’affaires et animateur de télévision Jean Airoldi fait quant à lui le saut en politique municipale pour la première fois dans le district de Champlain–L’Île-des-Sœurs, où il défendra les couleurs d’Ensemble Montréal pour obtenir un siège de conseiller dans Verdun.

Se présentant comme un simple citoyen fier d’être Montréalais, Jean Airoldi entend mettre son énergie et son dévouement à faire avancer les choses.

J’ai toujours été animé par la volonté d’aider les autres, que ce soit dans des grands projets ou dans les petits détails qui font toute la différence. Mon désir pour les résidents de Champlain–L'Île-des-Sœurs est simple : les écouter, les aider et faire résonner leur voix, explique Jean Airoldi dans un communiqué d'Ensemble Montréal.

Mike Parente candidat dans François-Perreault

Mike Parente s'adresse aux journalistes.

L'homme d'affaires Mike Parente est décrit comme « un homme d'action » par son chef.

Photo : Radio-Canada

Dans le district de François-Perreault (Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension), Ensemble Montréal présentera la candidature de l’homme d’affaires Mike Parente. Décrit par son chef somme un homme d’action, Mike Parente a œuvré pendant plus de 20 ans dans le milieu des affaires, notamment à titre de directeur général de la Société de développement commercial de la Plaza Saint-Hubert.

Interrogé par les journalistes sur l'organisation de sa campagne et la difficulté de trouver des gens prêts à faire le saut en politique municipale, Denis Coderre a déclaré qu’il a déjà déjà comblé 84 des 103 candidatures dont il a besoin et qu’il a actuellement reçu plus de CV qu’il a de postes à combler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !