•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal se dote d'un Office de la gastronomie

Table dressée avec deux plats de poisson poêlés et du vin blanc.

La Ville de Montréal investira 1 million de dollars pour mettre sur pied l'Office de la gastronomie, en collaboration avec Tourisme Montréal.

Photo : getty images/istockphoto / ahirao_photo

Radio-Canada

La mairesse Valérie Plante a annoncé lundi, dans un restaurant de Griffintown, la création d'un Office de la gastronomie, nouvelle structure destinée à faire de la métropole la « capitale nord-américaine de la gastronomie ».

La Ville investira 1 million de dollars pour mettre sur pied cet Office de la gastronomie, en collaboration avec Tourisme Montréal. Pour la mairesse, cet organisme vise à faire de Montréal la capitale gastronomique en Amérique du Nord.

La nouvelle structure sera destinée à appuyer le développement stratégique et le rayonnement à l'international.

Partenaire dans le projet, le PDG de Tourisme Montréal, Yves Lalumière, a de grandes ambitions. Montréal a le potentiel de devenir la capitale nord-américaine de la gastronomie puisqu'elle regorge de chefs talentueux et a accès à une variété de produits du terroir frais variant au fil des saisons, affirme Yves Lalumière.

La création d'un office montréalais de la gastronomie nous donnera les moyens de nos ambitions.

Une citation de :Yves Lalumière, PDG de Tourisme Montréal

Ce projet s'inscrit dans le plan de relance économique (Nouvelle fenêtre) conjoint Québec-Montréal de 25 millions de dollars, dont une partie est consacrée au secteur de la restauration.

En mai dernier, la mairesse avait annoncé une aide de 4,5 millions dans le nouveau Fonds de relance des bars et des restaurants du centre-ville pour des projets visant à augmenter l’achalandage de la clientèle.

L'opposition parle d'une annonce électoraliste

Le parti Ensemble Montréal s'est empressé de réagir à cette annonce, la qualifiant d'électoraliste.

Alors que les restaurateurs tentent depuis des années de se relever tant bien que mal des travaux devant leurs commerces, et plus récemment de la pandémie, Projet Montréal n’a cessé de leur mettre des bâtons dans les roues : soutien financier non adapté à leur réalité, refus de leurs demandes de permis pour l’aménagement de terrasses, travaux à répétition..., ont décrété les restaurateur et candidat d'Ensemble Montréal pour les prochaines élections municipales Vianney Godbout et Ashley Thornton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !