•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une colonie secrète d’une espèce de marmottes rare découverte sur l’île de Vancouver

« Nous attendions cela depuis des années », dit un expert en conservation de la faune.

Deux marmottes de lÎle de Vancouver entourés d'herbes.

Les chercheurs estiment qu'il y a environ 200 marmottes de l'île de Vancouver aujourd'hui, dont plusieurs au parc Strathcona.

Photo : Mike Lester

Radio-Canada

Un groupe de 10 à 12 marmottes de l’île de Vancouver, dont des marmottons et des juvéniles, a été découvert au parc Strathcona. Les chercheurs y voient un signe d’espoir pour cette espèce endémique en voie de disparition.

Le directeur général de la Fondation du rétablissement des marmottes, Adam Taylor, affirme que les chercheurs et experts en conservation de la faune espéraient une telle trouvaille depuis des années.

La marmotte de l’île de Vancouver, qu’on ne trouve nulle part ailleurs que sur cette île, habite les prés subalpins et les forêts de haute altitude. La dégradation de son habitat a fait chuter sa population au fil du temps, particulièrement dans les années 1990. En 2007, il ne restait plus que 50 individus nés en nature, selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Plusieurs projets d’élevage en captivité et de réintroduction ont servi à accroître le nombre de marmottes au fil des ans, mais leur taux de reproduction à l’état sauvage est resté plus bas que ne l’auraient espéré les chercheurs.

Adam Taylor croit que la colonie nouvellement découverte est une descendante des marmottes qui ont été réintroduites à Marble Meadows, à environ un kilomètre de là.

Il s’émerveille de voir que les animaux se sont dispersés et approprié un nouvel habitat.

Nos attentes étaient basses, pour être franc. Il y a longtemps que nous essayions de réintroduire ces marmottes et rétablir les colonies dont nous connaissions l’existence, dit-il.

Même si trois colonies de marmottes de l’île de Vancouver ont été découvertes cette année, Adam Taylor précise que l’espèce est encore en voie de disparition, selon le COSEPAC.

Encore aujourd'hui, on ne parle que d’environ 200 individus à l’état sauvage, explique-t-il.

Ce n’est pas la fin de la route vers le rétablissement pour cette espèce, mais c’est un bon pas en avant.

Avec des informations de Gregor Craigie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !