•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt : ordres d’évacuation révoqués pour plus de 1000 propriétés

De la fumée s'échappe au-dessus d'une montagne près d'un lac.

Un feu brûle sur le mont Christie en Colombie-Britannique aux abords du lac Skaha mardi après-midi.

Photo : Diane et Eric Donegani

Radio-Canada

En Colombie-Britannique, les ordres d’évacuation de plus de 1000 propriétés ont été rétrogradés vendredi, grâce aux températures et aux vents plus faibles qui ont aidé les équipes de pompiers à combattre les feux de forêt.

Environ 245 incendies brûlent toujours dans la province samedi, parmi lesquels une trentaine sont des brasiers d’intérêt. La région de Kamloops comptabilise le plus grand nombre de feux inquiétants, notamment celui de White Rock Lake, qui n’est toujours pas circonscrit.

La région de l'Intérieur a reçu beaucoup de pluie en peu de temps lundi, rappelle Taylor Coldman, porte-parole de BC Wildfire, le service de gestion des feux. Bien qu’insuffisantes pour éteindre les feux d’ampleur, les pluies ont tout de même aidé les équipes déployées.

Des ordres d’évacuations ont été rétrogradés en alertes vendredi pour plus de 650 propriétés de la zone de Lower Nicola, à l’ouest de Merritt. Des résidents avaient dû quitter leur maison pendant cinq jours à cause du feu de Lytton Creek.

Un hélicoptère survole un immense nuage de fumée.

Un hélicoptère survole un immense nuage causé par le feu de Lytton, en C.-B., le 15 août 2021.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

D’autres précipitations sont attendues dimanche dans l’Intérieur et le long de la frontière américaine. La ville de Merritt, elle, fait toujours l’objet d’une alerte d’évacuation.

Le temps sec et des températures élevées devraient être de retour mardi, indique Taylor Coldman. Cependant, davantage de ressources devraient être disponibles pour combattre les feux importants, comme ceux de White Rock Lake, de Sparks Lake, ou de Lytton Creek.

Ils auront toujours des comportements de feux agressifs, mais au moins les derniers jours ont aidé les équipes à gérer la situation, dit M. Colman de BC Wildfire.

Par ailleurs, BC Wildfire recense samedi quelque 4000 propriétés sous un ordre d’évacuation dans la province, et environ 18 000 autres dont les résidents doivent se tenir prêts à partir à tout moment. C’était le cas de plus de 8000 et 23 000 propriétés respectivement, plus tôt cette semaine.

Le feu de Mont Hayes a brûlé 70 hectares

Des progrès ont également été accomplis sur de nouveaux feux, comme le premier incendie de forêt important de la saison sur l’île de Vancouver.

Le brasier de Mont Hayes, à une vingtaine de kilomètres de Nanaimo, a entraîné le déclenchement d'un état d'urgence dans la vallée de Cowichan.

Vue aérienne du feu du Mont Hayes.

Le feu du Mont Hayes ne s'est pas étendu davantage depuis vendredi matin, sur l'île de Vancouver.

Photo : Twitter : BCGovFireInfo

L’incendie était passé de 20 hectares à 70 durant la nuit de jeudi à vendredi. Cependant, samedi, sa taille n'avait pas grossi grâce à la pluie et au travail des pompiers, mais il reste non maîtrisé, dit BC Wildfire.

Avec des informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !