•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ils courent un marathon pour soutenir la Maison du Bouleau Blanc

Serge Gosselin et Roland Caron sourient dans la noirceur.

Serge Gosselin et Roland Caron avant le départ de leur marathon

Photo : Gracieuseté

Deux hommes de la région d'Amos ont effectué samedi matin un marathon afin d'amasser des fonds pour la Maison du Bouleau Blanc.

À l’occasion de la deuxième édition de l’événement, Serge Gosselin et Roland Caron sont partis de Preissac à 5 h 15 avant de rejoindre le centre de soins palliatifs vers 10 h.

L'initiative a permis d’amasser plus de 20 000 $.

Ayant par le passé été personnellement soutenu par la fondatrice de la Maison du Bouleau Blanc, Serge Gosselin explique que la course avait pour objectif de contribuer à assurer la pérennité de l'établissement.

Ils ont besoin de sous pour pouvoir continuer à opérer. L’année passée, à cause de la COVID, ils ont été obligés de fermer quelques mois durant l’année, par manque de personnel, mais aussi de sous. On veut s’impliquer pour que cette maison-là poursuive ses activités, parce qu’on est très chanceux d’en avoir une à Amos, et on veut la garder en vie, souligne-t-il.

M. Gosselin indique qu’il a été difficile de terminer les 42,2 kilomètres en raison de la chaleur.

Les dix derniers kilomètres, ça a été une souffrance terrible. Heureusement, on avait des gens qui nous suivaient pour nous donner de l’eau tous les 500 mètres.

Une citation de :Serge Gosselin

Une motivation supplémentaire attendait le coureur à la ligne d’arrivée.

Toute ma famille était là. Ma fille, qui est dans l’armée, est arrivée hier du Nouveau-Brunswick. Ça faisait un an que je n’avais pas vu ma fille et mes petits-enfants à cause de la COVID. Ça a été une belle récompense , décrit-il.

Avec le succès de l’événement, Serge Gosselin confirme qu’une troisième édition aura lieu en 2022.

C’est au-delà de ce qu’on pensait. On est vraiment chanceux d’avoir des gens qui nous donnent sans hésiter, autant des compagnies que des gens. Notre objectif initial était de 10 000 $. La veille de la course, on a atteint 19 000 $ et on a finalement atteint 20 000 $ avant de partir. Les gens sont vraiment généreux, ça me rend fier , conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !