•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De passage à Calgary, Trudeau fustige le premier ministre albertain

« Ici en Alberta, vous avez vu ce qui se passe quand un gouvernement conservateur prend des décisions qui ne sont pas basées sur la science », a lancé Justin Trudeau.

George Chahal applaudit alors que Justin Trudeau lève un bras au ciel devant une foule qui les acclame.

Justin Trudeau, venu appuyer le candidat George Chahal dans Calgary-Skyview, n'a pas manqué l'occasion de décocher quelques coups au premier ministre albertain, Jason Kenney.

Photo : (Twitter) / George Chahal

Le chef libéral Justin Trudeau n’a pas mâché ses mots devant la foule qui l’attendait à Calgary, jeudi, en critiquant la gestion de la pandémie par Jason Kenney et le gouvernement conservateur uni en Alberta.

Contrairement à ce qu’il a fait en 2019, en se contentant d’une brève visite à Calgary à quelques jours du scrutin, Justin Trudeau s’est arrêté dans la métropole albertaine dès son cinquième jour de campagne cette année.

Après avoir vanté les qualités du candidat libéral local, George Chahal, il n’a pas manqué de critiquer les actions du gouvernement Kenney pendant la pandémie.

Votre gouvernement conservateur ici a coupé le soutien aux héros de la santé exactement au mauvais moment. Alors que nous dépendions de nos travailleurs de la santé et de première ligne pour nous en tirer, Jason Kenney était en train de couper!, a-t-il lancé.

Justin Trudeau a ajouté que son gouvernement avait dû prendre les choses en main pour aider les Albertains alors que [leur] gouvernement provincial prenait une mauvaise décision après l’autre.

Et pendant que Jason Kenney prenait des décisions qui vous faisaient du mal et qu’il blâmait les gens de Skyview pour la pandémie, [le chef conservateur fédéral] Erin O’Toole n’était pas là pour vous. Il était trop occupé à faire l'éloge de Jason Kenney, a-t-il poursuivi.

La popularité de Jason Kenney a dégringolé depuis le début de la pandémie en Alberta. Plusieurs analystes politiques, comme Frédéric Boily, de l'Université de l'Alberta, ne s’étonnent pas de voir Justin Trudeau — tout comme le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, d’ailleurs - — tenter d’en tirer profit.

L’analyste politique de droite et président du Haultain Institute, Marco Navarro-Génie, doute cependant de l’efficacité de cette stratégie.

Les gens savent très bien qu’il y a une différence entre les conservateurs provinciaux et les conservateurs fédéraux, affirme-t-il.

Je ne pense pas que ça va être quelque chose qui va avoir un effet nécessairement grand pour les électeurs conservateurs en Alberta, ajoute-t-il.

Jason Kenney, en vacances depuis une semaine, n'a pas fait d'apparition publique depuis le début de la campagne électorale fédérale.

Avec des informations d'Audrey Neveu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !