•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel appareil médical sauve la vie d’une Calgarienne atteinte de la COVID-19

La machine dotée d'un cathéter était utilisée pour la première fois au Canada.

Chargement de l’image

Brenda et Dan Crowell chérissent les moments ensemble après que la Calgarienne a frôlé la mort.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Chargement de l’image

Pendant 30 minutes, le coeur de Brenda Crowell s’est arrêté en mai à cause de complications liées à la COVID-19. Par chance, un nouvel appareil médical utilisé pour la première fois au Canada, lui a redonné vie.

Je crois fermement que cela lui a sauvé la vie, affirme le radiologue interventionnel à l’Hôpital Foothills de Calgary Jason Wong.

La machine appelée Indigo Lightning Cat12 a l’air d’un robot de cuisine pour l’oeil amateur. Ce mini aspirateur a toutefois fait une énorme différence pour Brenda Crowell.

Chargement de l’image

Le Dr Wong a utilisé cet appareil médical sur Brenda Crowell, ce qui était la première utilisation au Canada.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Celle-ci a reçu un résultat positif à la COVID-19 à la mi-avril. Après deux semaines, elle se sentait de mieux en mieux, jusqu’au matin du 6 mai.

Je me suis réveillée et je n’arrivais pas à reprendre mon souffle. J’essayais de respirer, mais ce n’était jamais assez d’air, explique-t-elle.

De la COVID-19 à une embolie pulmonaire

Son mari Dan Crowell, un ancien ambulancier, comprend vite que l’état de sa femme est grave. La peur se lisait sur son visage. Elle haletait et sa peau était grise. J’ai tout de suite pensé: c’est sérieux, ce n’est pas normal, raconte-t-il.

Juste après son arrivée aux urgences de l’Hôpital Foothills, le coeur de Brenda Crowell s’arrête de battre. Son pronostic est très mauvais au point où son mari et son fils sont autorisés à la rejoindre aux urgences pour lui dire leurs adieux.

La Calgarienne a développé des caillots de sang dans ses jambes, une complication avérée de la COVID-19. Les caillots se sont déplacés dans ses poumons et commencent à bloquer l’arrivée de sang vers le coeur. Les médicaments n’arrivent pas à les dissoudre.

Une première médicale au Canada

Par chance, l’équipe de Dr Wong a reçu l’approbation de Santé Canada pour utiliser l'Indigo Lightning CAT12, une technologie médicale développée aux États-Unis.

Ce petit appareil permet d’aspirer les caillots au moyen d’un cathéter. Comparativement aux autres machines existantes, le tuyau est plus gros, de la taille d’une paille, et permet de venir à bout des amas de sang plus importants comme c’était le cas pour Brenda Crowell, explique le Dr Wong.

La machine est assez intelligente pour reconnaître la différence entre les caillots et le sang liquide. C’est important parce que dans le cas des appareils plus anciens, le réservoir se remplit de sang et le patient pouvait se vider de cette façon, ajoute-t-il.

Chargement de l’image

L'Hôpital Foothills a reçu l'approbation d'utiliser l'Indigo Lightning Cat12 au printemps.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Vu la quantité de caillots que la machine a aspirés du corps de Brenda Crowell, le radiologue est convaincu que son utilisation a été la clé de la guérison de la malade.

Une semaine après son arrêt cardiaque, Brenda Crowell s’est réveillée de son coma. Les infirmières lui ont parlé d’un miracle médical. Elle croit au miracle tout simplement.

« C’est encore irréel, c’est presque assommant de penser que j’étais morte et que je suis maintenant vivante. »

— Une citation de  Brenda Crowell

Son mari qui la couve des yeux se réjouit des années supplémentaires qu’il pourra passer avec son épouse. 

Quoi qu’elle veuille, même si je suis épuisé, je lui donne. Je sais ce que cela fait d’avoir ma meilleure amie avec moi, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !