•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Le 22 août 2011 décédait Jack Layton, le politicien optimiste

M. Layton s'adresse aux médias après le débat en français du 1er octobre 2008.

Jack Layton, ex-chef du NPD fédéral, décédé en 2011 (archives)

Photo : AFP/Getty Images / Geoff Robins

Radio-Canada

Il y a 10 ans, le 22 août 2011, le chef du NPD, Jack Layton, était emporté par un cancer à l’âge de 61 ans. Pour certains électeurs, M. Layton représentait l’espoir, et de nombreux Canadiens se sont désolés de son décès subit.

Lors de la campagne électorale fédérale du printemps 2011, le NPD obtient ses meilleurs résultats à vie en faisant élire 103 députés. Sur le Québec déferle une vague orange, et 59 nouveaux élus néo-démocrates prennent alors le chemin d’Ottawa.

Au milieu de l’été 2011, le nouveau chef de l’opposition officielle rencontre les médias pour faire une mise au point sur son état de santé.

C’est fortement affaibli et amaigri par les traitements oncologiques qu’il apparaît devant les caméras. Nous pouvons voir un extrait de cette conférence de presse dans ce reportage du journaliste Marc Godbout, diffusé dans l’émission spéciale du 24 heures en 60 minutes du 22 août 2011.

24 heures en 60 minutes, 22 août 2011

Marc Godbout revient sur les grands moments de la carrière de celui qui a su charmer les électeurs par sa personnalité enthousiaste.

Jack Layton occupe le poste de conseiller municipal à la Ville de Toronto avant de devenir chef du NPD. Dès la première année de son élection comme chef en 2003, il réussit à se démarquer en allant chercher une nouvelle clientèle.

Son style n’a rien de conventionnel. Jack Layton se déplace à vélo et sac au dos. Il chante et joue de la guitare dans les soirées-bénéfice. Il est celui qu’on qualifie de bon Jack.

Deux ans après son élection comme chef, il offre de maintenir à flot le gouvernement de Paul Martin en échange d’un budget profondément modifié.

Nous n’appuyons pas un gouvernement, nous appuyons un budget meilleur et équilibré, qui donne des bénéfices aux gens.

Une citation de :Jack Layton

Il gagne son pari en permettant au gouvernement minoritaire de Paul Martin de rester au pouvoir. L’essentiel du programme électoral de Jack Layton et de son parti se retrouve dans le budget du gouvernement libéral de 2005.

Sept ans après avoir été élu chef du NPD, Jack Layton est tenu de se faire soigner pour un cancer de la prostate. Il maintient ses activités malgré les traitements.

Téléjournal, 22 août 2011

Dans ce second reportage, présenté au Téléjournal le 22 août 2011, Marc Godbout fait part des réactions que l’annonce du décès de Jack Layton a provoquées.

Devant le parlement, des partisans, des collègues, des touristes, des Canadiens ébranlés.

Chez les nouveaux élus québécois, le choc est important. Personne ne se fait d’illusion. La plupart des députés québécois le sont devenus grâce à l’homme et ils se retrouvent un peu orphelins.

Conscient du vide qu’il allait laisser, Jack Layton a adressé une lettre à son parti en guise de feuille de route et de testament politique.

S’il y a une chose, une seule chose que j’ai tenté d’amener en politique fédérale, c’est cette idée que l’espoir et l’optimisme devraient être au cœur de notre engagement.

Une citation de :Jack Layton
Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.