•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau report de l'étude sur l'avenir de la traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon

Le NM Trans-Saint-Laurent.

Le NM Trans-Saint-Laurent assure la liaison entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon (archives).

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

La Société des traversiers du Québec (STQ) relancera un appel d'offres pour une étude sur le mode d'exploitation de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

Pourtant, un contrat avait été octroyé le 26 mars à l'entreprise montréalaise CPCS Transcom. Le coût de cette étude était de 111 000 $.

Le porte-parole de la STQ, Alexandre Lavoie, confirme que c'est d'un commun accord que l'entreprise et la STQ ont décidé d'annuler le contrat.

Alexandre Lavoie, les bras croisés, souriant.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la Société des traversiers du Québec (archives)

Photo : Catherine Audette

Nous lancerons un appel d'offres d'ici quelques semaines pour cette étude, indique M. Lavoie.

Rappelons que le service de traversier entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon est administré par l'entreprise Clarke d'Halifax. Le contrat entre Clarke et la STQ vient à échéance à la fin de 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !