•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de guêpes au Manitoba cet été en raison de la chaleur

Un nid de guêpes.

Les conditions propices sont propices à la prolifération des guêpes au Manitoba.

Photo : getty images/istockphoto / MarcusPhoto1

Depuis le début de l’été, les Manitobains allergiques aux guêpes doivent faire preuve de vigilance. Ces insectes sont beaucoup plus présents à cause de la sécheresse et des fortes chaleurs.

Grâce aux conditions météorologiques actuelles, la reine de la colonie est plus prolifique en ce qui concerne la procréation, explique Julien Nayet-Pelletier, interprète de la nature au marais Oak Hammock.

Parce qu’on a moins de journées et de nuits fraîches, la reine a juste à pondre des œufs. Elle a passé tout son été à pondre des œufs. Elle n’avait pas besoin de les réchauffer et de les protéger [ce qu'elle fait en temps normal], dit Julien Nayet-Pelletier.

Selon un document du gouvernement du Manitoba, une reine peut donner naissance à 1000 à 30 000 petits, selon les conditions des lieux où se trouve la colonie.

La chaleur a aussi un impact sur le comportement des guêpes et les rend plus agressives, selon Julien Nayet-Pelletier.

Ce qui se passe, c’est que les ouvrières quand elles donnent de la nourriture aux larves, les larves vont produire un sirop sucré pour les ouvrières. Maintenant, il y a moins de larves et elles commencent à moins le faire. Elles deviennent un peu agressives parce qu’elles aiment le sucre.

Pour se protéger contre les piqûres des guêpes, le calme est le meilleur allié. Les guêpes sont juste curieuses lorsqu’elles volent autour des humains, dit Julien Nayer-Pelletier.

Si, par malheur, la guêpe pique une personne qui pratique une activité extérieure, elle doit, si elle allergique, s’administrer de l'épinéphrine à l'aide d'un auto-injecteur. Sinon, Julien Nayer-Pelletier recommande de mettre de l’eau froide ou de la glace sur la piqûre, là où la guêpe a déversé son venin.

M. Nayet-Pelletier rappelle que, comme tout insecte, la guêpe joue un rôle dans la biodiversité, parce qu’elle aide à contrôler la population d’insectes nuisibles pour l’agriculture.

Avec les informations de Mohamed-Amin Kehel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !