•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Université de Moncton rend la vaccination obligatoire

Un homme passe en courant devant l'enseigne du campus de Moncton.

Le campus de Moncton de l'Université de Moncton (archives)

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

Les quatre principales universités du Nouveau-Brunswick, dont l'Université de Moncton, imposeront la vaccination obligatoire ou des tests de dépistage fréquents à tous les membres de la communauté universitaire cet automne.

Deux doses avant le 15 octobre à l'Université de Moncton

Sur les trois campus, les étudiants, les professeurs et les employés devront obtenir deux doses de vaccin d’ici le 15 octobre.

Une telle mesure est sans précédent et demande une approche qui combine à la fois la protection de la santé et le respect des valeurs des individus. Les personnes qui ne seront pas doublement vaccinées devront se soumettre à des tests de dépistage rapides fréquents. Chaque membre de notre communauté universitaire pourra choisir la solution qui lui convient le mieux, explique le recteur de l'Université de Moncton, Denis Prud’homme.

Des séances de vaccination seront offertes sur les campus, ou à proximité, à la rentrée.

Jeudi, l'association qui représente les professeurs et les bibliothécaires de l'Université de Moncton a dit qu'un « sondage informel » montre que la majorité des membres sont favorables à la vaccination obligatoire.

Une rentrée avec masque et distanciation à l'Université de Moncton

Les cours reprendront en personne, sur les trois campus de l’Université de Moncton, le 7 septembre.

Toutefois, des mesures sanitaires resteront en place au moins jusqu'au 24 septembre sur les campus d'Edmundston et de Shippagan, et jusqu'au 15 octobre sur le campus de Moncton.

Pendant cette période, le masque sera obligatoire dans les salles de classe et dans les espaces communs comme les corridors et les bureaux partagés. Les mesures de distanciation physique demeurent également en vigueur, tout comme le lavage des mains.

À Moncton, ces mesures sont maintenues jusqu'au 15 octobre en raison du nombre élevé de cas de COVID-19 dans la grande région de Moncton.

Vaccination obligatoire à Sackville, Fredericton et Saint-Jean

À l'Université Mount Allison, à l'Université du Nouveau-Brunswick et à l'Université Saint-Thomas, les étudiants et les membres du personnel devront présenter une preuve de vaccination pour fréquenter les campus.

Les personnes non vaccinées pourront continuer à étudier ou à travailler, mais devront se soumettre à des mesures sanitaires. Elles devront, par exemple, passer fréquemment des tests de dépistage et porter le masque.

Le centre pour étudiants Wallace McCains, à l'Université Mount Allison à Sackville.

À Mount Allison, étudiants, professeurs et employés devront obtenir deux doses de vaccin d’ici le 1er octobre.

Photo : Université Mount Allison

Nous voulons établir des règles qui protègent notre communauté et respectent les droits individuels. Nous estimons qu’il s’agit d’une mesure équilibrée, affirme la vice-présidente des affaires étudiantes et internationales de l'Université Mount Allison, Anne Comfort.

À l'Université Saint-Thomas, les résultats d'un sondage mené auprès des étudiants montrent que 87 % d'entre eux sont pleinement vaccinés ou le seront à la rentrée; 6 % ont reçu une dose et 4 % souhaitent se faire vacciner, mais ne le seront pas en septembre. Il reste donc 3 % de la population étudiante.

D’autres établissements postsecondaires du pays, dont l’Université d’Ottawa, ont pris des mesures semblables afin d’éviter la propagation de la COVID-19 à la rentrée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !