•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination du personnel et des étudiants demandée à l'Université Dalhousie

Chargement de l’image

L'Université Dalhousie, à Halifax, n'a pas exigé la vaccination des étudiants ou du personnel.

Photo : CBC / Eric Woolliscroft

Radio-Canada

Le syndicat qui représente les professeurs, chercheurs, bibliothécaires et autres employés de l’Université Dalhousie, à Halifax, demande que le personnel et les étudiants de l’institution soient vaccinés contre la COVID-19 à la rentrée d’automne.

Le bureau syndical de la Dalhousie Faculty Association a voté unanimement, mardi après-midi, en faveur d’une motion demandant la vaccination obligatoire.

La motion recommande le port du masque dans tous les lieux publics sur le campus et le maintien des consignes de distanciation physique.

Les syndiqués demandent aussi à l’université de s’assurer que la ventilation soit adéquate dans tous les bâtiments.

L’Université Dalhousie n’a pas réagi à la motion votée par le syndicat.

Les gens sont inquiets du retour en classe en septembre, a expliqué Tara Perrot, une professeure du département de psychologie et de neuroscience qui préside le syndicat représentant 970 personnes.

Selon Tara Perrot, l’institution avait déjà fait savoir au syndicat que le port du masque continuerait d’être exigé sur le campus. La représentante syndicale aimerait maintenant que Dalhousie emboîte le pas à certaines autres universités canadiennes, comme celles de l’Ontario et de la Saskatchewan, qui exigeront une preuve de vaccination contre la COVID-19 cet automne.

Nous avons des classes qui accueillent jusqu’à 500 étudiants, dit la professeure Perrot. Que se passera-t-il si des étudiants disent qu’ils ne porteront pas de masque? Il n’existe pas de plan de contingence pour ce genre de chose.

Dans une déclaration par courriel à CBC, l’association étudiante de l’Université Dalhousie ne s’est pas prononcée sur la demande du syndicat pour une vaccination obligatoire, mais a déclaré qu’elle rappelle aux étudiants de respecter les règles de santé publique décrétées par le gouvernement provincial et de faire une quarantaine lorsqu’elle est requise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !