•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taux de vaccination de plus de 75 % au Cégep de Saint-Félicien

L'extérieur du Cégep de Saint-Félicien.

Le Cégep de Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Après avoir figuré parmi les moins élevés en province, le taux de vaccination du Cégep de Saint-Félicien s'est redressé à temps pour la rentrée. Le taux de vaccination dépasse 75 %.

La directrice générale, Sylvie Prescott, en a obtenu la confirmation en début de semaine. On savait que c’était réalisable, dit-elle.

Le Cégep du haut du Lac-Saint-Jean gagne ainsi certains privilèges, dont celui d'organiser des activités d'intégration.

Comme tous les autres collèges, on s’en tient aux directives de la santé publique. On prend tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer d’avoir une rentrée normale dans cette non-normalité, d’offrir une expérience étudiante intéressante, indique Mme Prescott.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, avait annoncé au début du mois que les établissements avec un taux de vaccination qui n’était pas suffisamment élevé seraient privés de certains privilèges.

Le Cégep de Saint-Félicien se retrouvait alors avec un taux de vaccination de 73,6 %. Il ne manquait que 17 étudiants pour atteindre le seuil de vaccination désiré.

Des îlots de vaccination dans un gymnase.

Le gymnase a été converti en centre de vaccination.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

La directrice générale avoue que la situation était difficile à expliquer. Le Cégep de Saint-Félicien a, au cours des dernières semaines, accueilli une clinique de vaccination entre ses murs.

Plusieurs éléments seraient en cause pour expliquer le taux de vaccination moins élevé des dernières semaines. C’est le cas de la délocalisation des programmes. L'an dernier, près de 400 étudiants du Cégep de Saint-Félicien étudiaient à l'extérieur de celui-ci. Ainsi, le croisement des données de vaccination pourrait avoir tenu compte d'étudiants qui se retrouvent à l'extérieur du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !