•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une interdiction qui dérange à Saint-Mathieu-du-Parc

Une pancarte avec des images de véhicule tout terrain et motoneige à côté d'une route.

Le reportage de Flavie Sauvageau

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

La Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc a installé une nouvelle signalisation sur ses chemins publics pour indiquer qu’il est interdit d’y circuler en motoneige, véhicule tout-terrain (VTT) et autres véhicules hors route. L’ajout de ces pancartes suscite du mécontentement chez de nombreuses personnes qui résident près des lacs sur le territoire.

Les autorités municipales affirment qu’elles n’avaient d'autre choix que de faire ce rappel à l’ordre, à la demande de la Sûreté du Québec (SQ), qui a reçu des plaintes.

Cette situation résulte d'un règlement provincial et d’une exigence de la Sûreté du Québec, qui a reçu une multitude de plaintes et qui exige, avant d’intervenir, que des pancartes soient installées pour indiquer clairement que c’est interdit, a expliqué la mairesse Josée Magny sur la page Facebook de la Municipalité.

Des citoyens ont été très surpris par la situation et déplorent de ne pas avoir été informés de la fin de cette pratique qui était jusqu'à maintenant tolérée. On n'a jamais eu vent qu'il y avait des plaintes, qu'il y avait des problèmes avec ça. Du jour au lendemain, les pancartes apparaissent sans qu'il y ait eu de consultation, affirme un résident de Saint-Mathieu-du-Parc, Luc Paquin.

Comme plusieurs autres, Luc Paquin, qui est propriétaire d’un chalet sur le bord d’un lac, utilise fréquemment ces chemins avec son véhicule tout-terrain. Ç’a toujours été comme ça, fait-il remarquer. Depuis toujours, les gens se promènent et se visitent en quatre-roues. Les chemins sont plus praticables en VTT qu'en auto.

La mairesse Josée Magny a refusé de nous accorder une entrevue, mais, par courriel, elle affirme que des pancartes auraient été volées durant la nuit. Elle déplore la tournure des événements.

Il est interdit de circuler sur les chemins publics, sauf dans de rares exceptions prévues par la loi. On peut traverser un chemin public ou y circuler seulement :

  • si une signalisation routière permet de le faire;
  • si on a un permis de conduire ou un permis probatoire valide ou si on a un permis d’apprenti conducteur valide et qu’on respecte les conditions qui y sont rattachées (être accompagné et ne pas transporter de passager).

    Source  : Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)

Des exceptions à venir?

Bien qu’il soit interdit de circuler en motoneige, VTT ou autres véhicules hors route sur les chemins publics, il est possible d’obtenir des exceptions. Ce type de véhicules est d’ailleurs déjà permis sur le chemin principal à Saint-Mathieu-du-Parc.

Il sera possible, à la suite des consultations publiques, d'autoriser la circulation sur certains chemins de la Municipalité, peut-on lire dans la déclaration de la mairesse sur les réseaux sociaux. Cette éventuelle réflexion se fera dans le cadre de la révision du plan d'urbanisme, ajoute-t-elle.

D’après le reportage de Flavie Sauvageau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !