•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Douze semaines avant d’obtenir un permis de construction à Sherbrooke

Construction d'un immeuble de logements où l'on voit en premier plan une pancarte indiquant « entrée chantier ».

Les délais pour obtenir un permis de construction à Sherbrooke ont augmenté (archives).

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Les délais pour obtenir un permis de construction ou de rénovation à la Ville de Sherbrooke ont augmenté de façon importante au cours des derniers mois.

Cette situation touche les propriétaires qui veulent faire des rénovations sur leur maison, mais surtout, elle frappe de plein fouet les entrepreneurs en construction, dont les activités sont retardées.

Le délai pour obtenir un permis de construire est de 12 semaines. Nous n'avons pas encore reçu de réponse pour des demandes de permis de construction faites le 15 juin dernier. Avec le guichet pour entrepreneurs, nous obtenions le permis avec un délai de deux semaines, signale le propriétaire des entreprises Lachance, Patrick Lachance.

Ce promoteur immobilier sherbrookois explique que ce guichet pour entrepreneurs, mis en place en collaboration avec la Ville de Sherbrooke et l’APCHQ, a disparu en raison de la pandémie.

Nous devons passer par un autre chemin et c'est beaucoup plus long. Nous ne pouvons pas entreprendre la construction avant d’obtenir le permis. Le guichet unique fonctionnait très bien. C'était plus simple de planifier nos échéanciers, indique Patrick Lachance.

Selon lui, ce sont les consommateurs qui écopent de ces délais, et les retards entraînent des conséquences importantes sur ceux qui n'ont pas leur logement à temps.

« Il y a des gens qui doivent se reloger et placer leurs meubles en entreposage en attendant. Ça accentue aussi la pénurie de logements. »

— Une citation de  Patrick Lachance, entrepreneur

En plus de ces délais supplémentaires avant même d’entreprendre la construction, il y a aussi la hausse du prix des matériaux. Si le prix du bois a descendu après avoir connu une flambée importante, celui des fils et de la plomberie sont à la hausse.

Patrick Lachance estime à environ 60 000 $ à 70 000 $ les coûts supplémentaires pour une maison jumelée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !