•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un appel à la cour pour contrer le projet de quartier de divertissement Kingsway

Dessin d'un bâtiment sur le bord d'une petite étendue d'eau.

Plusieurs groupes contestent le projet d'aréna et de casino proposé par le promoteur Dario Zulich et la Ville.

Photo : Ville du Grand Sudbury

Radio-Canada

Une nouvelle action en justice a été déposée contre la Ville du Grand Sudbury au sujet du quartier de divertissement Kingsway (KED).

Selon un avis de demande de révision judiciaire déposé le 13 août par le Comité de restauration du lac Minnow (CRLM), les élus de la Ville n'ont pas disposé de tous les renseignements pertinents au cours de leur processus décisionnel.

Le CRLM est d’avis que le conseil municipal aurait choisi différemment si toutes les informations avaient été présentées, explique Eric Gillespie, l’avocat qui représente le comité.

Trois juges évalueront l'action en justice déposée par le CRLM.

Le 14 juillet dernier, le conseil municipal du Grand Sudbury a donné le feu vert à la prochaine étape du projet KED, qui comprend la finalisation du plan de site intégré, la conception des intersections, le travail d'ingénierie sur le système de gestion des eaux pluviales et l'examen du contrat de préparation du site avec la compagnie BOT Construction.

La Ville cherche également un exploitant pour le futur centre d'événements.

Un manque de transparence déploré

Le comité a déjà partagé ses préoccupations environnementales par le passé, mais cette action en justice concerne seulement le processus décisionnel.

Le CRLM conteste l’impartialité et la transparence du processus, précise M. Gillespie.

Mes clients jugent qu’il y a plusieurs questions sans réponse en ce qui concerne les informations financières, les coûts, et le statut des partenariats avec les entreprises.

Une citation de :Eric Gillespie, avocat du Comité de restauration du lac Minnow

Le succès de ce projet dépend de la participation d’un hôtel et d’un casino, poursuit-il. Selon mon client, cet aspect n’a pas été suffisamment discuté.

M. Gillespie pense que la date de passage en cour sera fixée avant la fin de l'année.

Une question environnementale

Le CRLM est particulièrement préoccupé par l’impact potentiel des sels de voirie sur le lac Ramsey, puisque le site proposé pour le stationnement du KED est situé dans une zone de recharge de ce lac.

Le stationnement pourrait éventuellement accommoder des milliers de véhicules.

Nous utilisons les sels de voirie durant l’hiver à Sudbury explique M. Gillespie. Et nous savons que ces substances peuvent être dangereuses pour l’eau potable.

Le lac Ramsey, qui alimente l'eau potable du Grand Sudbury, souffre déjà de niveaux anormalement élevés de sel.

La Ville de Sudbury dit ne pas être en mesure de commenter le sujet à l’heure actuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !