•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre facture d'électricité est-elle salée? Plusieurs facteurs sont en jeu cet été

Des pylônes électriques.

Des changements sur le marché et les températures extrêmes sont à l'origine de cette montée des prix.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les vagues de chaleur, les difficultés d’approvisionnement et des changements dans l’industrie de l'énergie contribuent aux factures d'électricité salées des Albertains, selon une analyste du marché.

Timothy Wong, qui vit en Alberta, a vu la facture de son fournisseur bondir de près de 400 $ en un seul mois.

L’expiration d’accords d’achat énergétique est une des raisons de la montée des prix pour les clients abonnés à un service à taux variable, souligne la directrice générale de la firme de courtage Anova Energy, Sophie Simmonds.

Pour la première fois, les périodes de températures extrêmes, comme les vagues de chaleur, touchent 100 % du marché de l’électricité.

Une citation de :Sophie Simmonds, directrice générale de la firme de courtage Anova Energy

Avant la fin de ces accords, environ 40 % à 50 % du marché albertain de l’électricité fonctionnaient à un taux fixe, indique-t-elle. Les périodes de températures extrêmes ou de creux en approvisionnement ne touchaient alors qu’une partie du marché.

Ces ententes avaient pour but d’encourager la concurrence entre les fournisseurs, tout en assurant une tarification favorable. Elles ont cependant pris fin le 31 décembre dernier.

Pour cette raison, Sophie Simmonds doute de voir les fournisseurs s’entendre de nouveau avec le gouvernement : Car ils réalisent que la gamme de prix est plus élevée qu’avant que ces accords [d’achat énergétique] ne soient signés.

Une transition énergétique coûteuse

L’Alberta est en phase de transition vers la fin de la production d’électricité au charbon. Plusieurs centrales sont converties au gaz naturel, et d’autres choisissent de fermer complètement.

Sophie Simmonds révèle les conséquences sur l’approvisionnement en électricité pour la province. Nous enlevons une grande quantité [...] d’électricité du réseau, même si nous atteignons des sommets jamais atteints en demande d'électricité.

Cela entraîne la montée du prix de l’électricité, ajoute-t-elle.

Elle indique cependant que certains facteurs évoqués dans cette flambée des prix ne seraient présents qu’à court terme.

Aux Albertains d'en payer le prix

Les Albertains paient le prix de ce changement sur le marché, selon un Edmontonien, Timothy Wong.

En juin, sa facture du fournisseur Epcor était de 323 $. En juillet, elle a bondi à 711 $. Le plus gros des frais, soit l’électricité, représentait 289 $ de ses frais mensuels.

Pour tout dire, c’était scandaleux, affirme-t-il.

Les Albertains inquiets de voir leurs factures aussi élevées possèdent néanmoins plusieurs options, déclare le directeur exécutif et militant de l’organisme de la Défense des droits des consommateurs pour les charges des fournisseurs (Utilities Consumer Advocate, en anglais, ou UCA), Christopher Hunt.

Réduire sa consommation d’énergie est la façon la plus évidente de réduire ses frais d’électricité ou d'eau. L’autre, c’est de bien magasiner ses fournisseurs afin d'en trouver un qui offre un taux compétitif.

Par défaut, les Albertains ont un fournisseur réglementé qui offre ses services dans leur aire locale. Ils proposent [généralement] ce qu’on appelle une option de taux régulé, explique-t-il.

Mais la plupart des Albertains ont aussi l’option de choisir un détaillant plus concurrentiel offrant une variété de plans à prix fixe ou variable, précise-t-il.

L'UCA offre des conseils et des outils indépendants sur son site Internet (Nouvelle fenêtre) pour aider les consommateurs à mieux comprendre leurs options.

Avec des informations de Madeleine Cummings

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !