•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Préparer les animaux de compagnie à notre retour au bureau

Un chien aux yeux écarquillés.

Laisser son animal de compagnie seul de jour au lendemain pour aller travailler peut lui occasionner du stress et changer son comportement. (archives)

Photo : Mackenzie Taylor

Radio-Canada

Pour de nombreuses personnes, le retour au bureau signifie laisser leurs animaux de compagnie seuls pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Plusieurs chiens et chats ont vécu en compagnie d'humains dans les 17 derniers mois. Ils auront bientôt besoin de s’adapter à l’absence de leurs propriétaires.

Selon la professeure associée au département de sciences biomédicales vétérinaires de l'Université de la Saskatchewan, la Dre Karen Machin, il faudra prendre le temps de s’assurer qu’ils sont préparés à notre retour au bureau.

Simulez les départs et les absences, mais faites-le lentement et progressivement, au fil du temps. Et pendant que vous le faites, assurez-vous également que l'animal ne ressent aucune anxiété , explique-t-elle.

Si les animaux sont anxieux, cela veut dire que vous allez trop vite dans votre période de transition. C’est mieux d’y aller doucement, potentiellement en les observant à travers une caméra de surveillance afin de vous assurer qu’ils vont bien, ajoute-t-elle.

Concernant les chiots, Dre Machin indique que leur adaptation à rester seuls à la maison se fait à des moments différents pour chacun. Certains pourraient devenir turbulents et d’autres se mettre à mâcher des choses autour de la maison.

Si vous avez un certain nombre de jouets pour occuper votre chien ou votre chat pendant la journée, alors vous ne leur manquerez pas autant, avance-t-elle.

Un promeneur de chien ou une garderie pour chiens pourraient servir d'alternatives.

La professeure associée de l’université de la Saskatchewan indique toutefois que ce ne sont pas tous les chiens qui sont à l’aise dans un environnement où il y a beaucoup d’autres animaux de compagnie.

Avec les informations de Heidi Atter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !