•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales en novembre : la campagne s’active à Gatineau

La Maison du Citoyen, l'Hôtel de ville de Gatineau, vue de l'avant

Après les élections, le conseil municipal de Gatineau comportera plusieurs nouveaux visages.

Photo : Radio-Canada / Hugo Belanger

Radio-Canada

La campagne électorale municipale commence à s’activer à Gatineau, et pas seulement à la mairie.

Une dizaine de candidats indépendants ont déjà déposé leur candidature de façon officielle en vue des élections municipales de novembre à Gatineau.

Le seul parti politique reconnu au sein de la municipalité, Action Gatineau, a pour sa part complété 14 investitures sur 19, jusqu’à présent.

Masson-Angers convoité

Le district de Masson-Angers, notamment, sera chaudement disputé. Déjà, quatre candidats sont sur les rangs pour succéder à Marc Carrière, qui a annoncé son retrait de la politique.

Parmi eux, Mario Aubé qui se présente comme indépendant. M. Aubé est journaliste depuis plusieurs années dans la région, notamment pour la station de radio Énergie et plus récemment au 104,7 Outaouais. Il est actuellement en congé sans solde.

M. Aubé dit avoir réfléchi depuis plusieurs semaines avant de décider de se lancer. Il dit voir d’un bon œil l’intérêt que suscite le district de Masson-Angers pour les prochaines élections municipales de novembre.

Ce que je trouve super intéressant, c’est que j’ai l’impression que le district de Masson-Angers a beaucoup de visibilité et en aura beaucoup pendant cette campagne électorale. [...] D’avoir d’autres candidats, ça nous force à être meilleurs, a-t-il partagé.

Un homme accorde une entrevue via visioconférence.

Le journaliste Mario Aubé briguera le poste de conseiller dans le district Masson-Angers, lors des prochaines élections municipales à Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Beaucoup de nouveaux venus

Près de la moitié des membres sortants du conseil municipal de Gatineau quitteront la politique en novembre et certains ont décidé d’endosser un candidat pour leur succession.

C’est le cas, entre autres, de Gilles Carpentier, le conseiller sortant du district du Carrefour-de-l'Hôpital.

M. Carpentier a choisi d'appuyer la candidate indépendante Olive Kamanyana.

Je pense que ça aurait été irresponsable pour moi de ne pas offrir, bien humblement, mes services à la candidate indépendante. C’est loin d’être facile, d’être candidat indépendant dans le contexte actuel. La loi favorise clairement les membres d’un parti et pour moi il y a une certaine injustice, est d’avis M. Carpentier.

Gilles Carpentier et Olive Kamanyana posent ensemble.

Gilles Carpentier a donné son appui à la candidate Olive Kamanyana pour lui succéder ans Carrefour-de-l’Hôpital.

Photo : Radio-Canada / Felix Desroches

La conseillère Myriam Nadeau a également choisi son dauphin. Elle appuiera Myriam Gilbert qui va tenter de se faire élire sous la bannière d’Action Gatineau dans le district de Pointe-Gatineau.

Myriam Gilbert fera face à Mike Duggan, conseiller sortant du District de Deschênes.

Portrait de Myriam Gilbert,

Myriam Gilbert tentera sa chance avec Action Gatineau dans Pointe-Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Felix Desroches

Faible taux de participation, un défi selon des candidates

Myriam Gilbert et Olive Kamanyana se disent préoccupées par le taux de participation historiquement bas au municipal, qui plus est, cette année, dans un contexte de pandémie et avec une campagne fédérale qui s’amorce.

J’entrevois que les gens vont avoir peut-être un peu de confusion. Quand ça va être le temps de les appeler pour aller voter, ils vont peut-être penser qu’ils sont déjà allés au fédéral, craint la candidate Myriam Gilbert.

Pour sa part, Olive Kamanyana invite la population à se prévaloir de leur droit de vote, le 7 novembre prochain.

Ça m'amène à dire à mes concitoyens, concitoyennes : allons voter. C’est un avantage qu’on a. C’est une chance qu’on a de pouvoir voter,a-t-elle dit.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !