•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des travaux lundi au pavillon d'enseignement de la Faculté de médecine de Rimouski

Un croquis de l'hôpital avec le nouveau pavillon en ajout.

Les travaux devraient s'échelonner sur une période allant de 16 à 18 mois, pour une ouverture prévue en octobre 2022 (archives).

Photo : Gracieuseté : CISSS du Bas-Saint-Laurent

Il y aura du mouvement aux abords de l'Hôpital régional de Rimouski, dès lundi. Le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel, confirme que les travaux pour le futur pavillon d'enseignement de la Faculté de médecine de l'Université Laval commenceront en début de semaine.

Ça va commencer lentement, mais sûrement, explique M. Turmel. Selon nos estimations, on parle de travaux qui devraient s'échelonner sur 16 ou 18 mois, pour une ouverture du pavillon en octobre 2022.

L'entrepreneur qui a obtenu le contrat, TechniPro BSL, viendra donc installer clôtures et échafauds sur le site lundi. Il nous fallait vérifier la conformité de la soumission de l'entrepreneur, chose maintenant faite. Le tout a reçu la sanction du Conseil du Trésor le 10 août dernier, ajoute le porte-parole du CISSS.

Le stationnement et une partie du bâtiment de l'hôpital de Rimouski.

L'hôpital régional de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Des travaux plus importants que prévu

Par ailleurs, le CISSS ajoute qu'il profite des travaux pour donner une cure de jouvence à l'aile D de l'Hôpital régional de Rimouski.

Le pavillon de médecine lui-même, évalué à 26,9 M$, sera financé par le ministère de la Santé. Le CISSS ajoute 13,9 M$ pour d'autres travaux, y compris sur l'aile D. On parle maintenant d'un projet de 40,8 M$, souligne M. Turmel.

On parle vraiment d'un projet majeur pour Rimouski et pour tout le Bas-Saint-Laurent.

Une citation de :Gilles Turmel, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le maire de Rimouski, Marc Parent, est d'avis qu'il s'agit d'une bonne nouvelle pour toute la région. C'est la confirmation qu'enfin, on aura de la formation de médecins en région, qui vont apprendre à apprécier et à habiter le territoire, dit-il.

C'est également une bonne nouvelle pour l'économie régionale. L'entrepreneur est d'ici, donc il n'y aura pas de fuites de capitaux.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski
Le maire Marc Parent parle au micro à l'émission Même Fréquence.

Le maire de Rimouski, Marc Parent (archives).

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

On voit que le gouvernement a mis ses jetons aux bons endroits pour ce projet et on espère que ça va se concrétiser de la même façon avec la médecine vétérinaire à l'UQAR, conclut M. Parent.

Le futur pavillon de médecine sera d’une superficie de 3265 mètres carrés et offrira aux futurs médecins un espace clinique regroupant diverses spécialités.

Dix-huit étudiants seront admis dans la première cohorte de ce programme de pré-externat de trois ans. Québec prévoit qu'à terme, 54 étudiants fréquenteront le pavillon rimouskois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !