•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une murale pour se souvenir de la vie de Neil Stonechild plutôt que de sa mort

Une murale à Saskatoon, en Saskatchewan, à l'effigie de Neil Stonechild, l'une des victimes des Starlight Tours.

Pour l'artiste Kevin Wesaquate, il était important d'impliquer les jeunes de la communauté dans la conception de l'œuvre.

Photo : CBC / Chanss Lagaden / chanss

Radio-Canada

Une nouvelle murale à l’effigie de Neil Stonechild, l’une des victimes des tristement célèbres « Starlight Tours », voit le jour à Saskatoon. Kevin Wesaquate, l’artiste à l’origine de l'œuvre, espère ainsi attirer l'attention sur la vie de l’adolescent plutôt que sur les circonstances entourant son décès.

Au cours de l'hiver 1990, alors qu’il était encore adolescent, Neil Stonechild a été emmené par des policiers à la périphérie de la Ville des Ponts avant d’y être abandonné. Le froid glacial a finalement eu raison de lui.

Au cours des 30 années suivant le drame, le décès du jeune autochtone a reçu beaucoup d’attention de la part du public.

Kevin Wesaquate souhaite maintenant changer les choses afin qu’on se souvienne davantage de la vie du jeune Stonechild plutôt que de sa mort.

Nous allons toujours garder en mémoire les circonstances entourant son décès, mais je crois que nous devons aussi nous souvenir de lui en tant que personne, explique l’artiste. En faisant cette murale, moi et mes assistants vous montrons un côté différent de Neil.

Le peintre souhaite notamment mettre en valeur le fait que Neil Stonechild était un athlète accompli, ayant remporté le titre provincial de lutteur des poids coq.

Kevin Wesaquate est en train de peindre une murale à Saskatoon, en Saskatchewan, à l'effigie de Neil Stonechild, l'une des victimes des Starlight Tours.

Kevin Wesaquate est originaire de la Première Nation Piapot, au nord de Regina.

Photo : CBC / Chanss Lagaden

Avant d’entamer son travail, M. Wesaquate a tenu à discuter avec la mère du défunt. Il ne voulait pas afficher le visage de Neil Stonechild sans lui en parler au préalable.

Je fais de mon mieux pour faire cette murale à l’effigie de Neil de la meilleure manière qui soit, explique l’artiste.

À travers son travail, M. Wesaquate se concentre beaucoup sur l’identité autochtone.

Il utilise son art pour contribuer à la réconciliation et donner une voix à ceux qui n’en ont pas, particulièrement aux jeunes Autochtones de Saskatoon.

La murale peut être vue à l’angle de la 20e rue et de l’avenue I, sur l'édifice de la Core Neighborhood Youth Co-op.

Avec les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !