•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Ludger-de-Milot tente d'attirer de nouvelles familles

La famille sur la pelouse

Daniel Boulianne et sa famille, nouveaux habitants de Saint-Ludger-de-Milot

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Radio-Canada

La population de Saint-Ludger-de-Milot est vieillissante. Alors que des jeunes partent pour leurs études postsecondaires, des aînés se rapprochent des hôpitaux situés dans les centres urbains. Pour vaincre l’exode, la communauté travaille fort pour garder son village animé.

Tandis que l'âge moyen est de 42 ans pour le reste des Québécois, il est estimé à 50 ans dans cette municipalité.

Une piste à rouleaux a été inaugurée il y a deux semaines afin de dynamiser le secteur. 

On ne gagnera peut-être pas de famille, mais on n’en perdra pas. On va s'organiser pour ça. Je pense que c'est gagnant. Là, cette année, on a fait le pumptrack, explique Chantale Arnold, responsable de la politique des aînés et coordonnatrice au développement et loisirs à Saint-Ludger-de-Milot

Chantale Arnold devant la piste à rouleaux

Chantale Arnold souhaite redynamiser la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot pour attirer de nouveaux citoyens.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

La piste s'ajoute aux autres activités en développement dans ce parc multigénérationnel, qui inclut jeux d'eau, pétanque, lancer de fer à cheval, tennis et jeu de palets américain.

Le couple à l'extérieur.

René Routhier, âgé de 95 ans, est le doyen du village. Il pose fièrement avec sa conjointe, Rose-Yvonne Laprise.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Le Club de l'Âge d'or de Saint-Ludger-de-Milot compte près du tiers des habitants du village. Les activités de ce groupe de personnes âgées se transforment souvent en fête.

L'homme qui joue au mini-golf

On a de la relève. Il en a qui ont hâte de rentrer dans l'Âge d'or. (...) On a eu une grosse augmentation l'année passée de 31 %, qui a été assez formidable pour le Club, explique le président du Club, Alain Chabot.

Nouveaux arrivants

À un an, Océane Boulianne est l'une des plus jeunes habitantes du village. Ses parents ont aménagé à Saint-Ludger-de-Milot il y a trois mois.

La COVID a joué quand même un rôle, vu qu'on a été enfermés loin de nos familles, loin de nos amis, pendant un long bout de temps. Ça a été difficile, surtout avec un jeune enfant qui ne voyait pas ses grands-parents. Ça fait qu'on s'est dit que c'était le moment de se rapprocher, explique Daniel Boulianne, qui est de retour dans son patelin natal.

C’est aussi grâce à la popularisation du télétravail que Daniel Boulianne a eu l'opportunité de vivre en région rurale. Sa conjointe, elle, fait partie des quelques infirmières qui sont venues s'installer dans la municipalité pour apporter plus de soutien aux personnes âgées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !