•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est un départ pour le GP3R

Banderole du Grand prix de Trois-Rivières avec des voitures qui passent en dessous

Le reportage de Raphaëlle Drouin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après une année d’absence, le Grand Prix de Trois-Rivières est de retour au plus grand bonheur des pilotes, malgré les mesures sanitaires importantes mises en place. Les moteurs tournent sur le circuit urbain depuis vendredi.

Les frères Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin attendaient cette fin de semaine de Grand Prix avec impatience et pour cause : ils ont respectivement terminé premier et troisième lors de la dernière édition, en 2019.

Je peux vous dire, cet hiver on avait de gros points d'interrogation au-dessus de notre tête, mais là on est très heureux d'être ici cette fin de semaine, déclare Louis-Philippe Dumoulin, vainqueur du dernier Grand Prix de Trois-Rivières

La saison de NASCAR Pinty’s a est débutée depuis maintenant quelques semaines et les deux pilotes trifluviens arrivent avec de l’ambition à Trois-Rivières. Si Jean-François n’a toujours pas disputé de courses, Louis-Philippe, lui, a acquis son premier podium de la saison à Innisfil, le premier août dernier.

Avoir un événement d'envergure, je pense qu'il était temps. On va travailler très très fort pour donner un bon show, avoue Jean-François Dumoulin.

On aurait aimé ça être plus proches, mais je pense que c'est déjà un pas par l'avant de pouvoir être ici, enchaîne son frère.

Si les deux frères souhaitent rééditer l’exploit de 2019, ils auront beaucoup à faire et surtout, ils auront à vaincre le pilote étoile Raphaël Lessard. 

Le jeune espoir de 20 ans a débuté la saison Pinty’s en force avec deux victoires en Ontario lors de la première fin de semaine de courses. Malgré tout, le coureur demeure humble. 

Si je roule avec eux, parmi les meneurs, ça veut dire que je fais de quoi de bon, pense-t-il.

Cependant, lors d’une année habituelle, Lessard aurait passé le plus clair de son temps au sud de la frontière. Cet été, il le passera au Québec. 

C'est des opportunités que je ne m'attendais pas à avoir et finalement je suis occupé toutes les fins de semaine ici au Québec, explique-t-il.

Samedi, les qualifications pour l’épreuve de NASCAR Pinty’s débuteront à 16 h. 

Avec les informations de Raphaëlle Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !