•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Dieppe préoccupés par une coupe à blanc dans leur quartier

Une pancarte du quartier affiche un projet immobilier.

Des lots boisés se transforment peu à peu en chantier de construction à Dieppe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une coupe à blanc suscite des préoccupations chez les citoyens de Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Les responsables de la planification de la ville assurent toutefois que le développement durable est au cœur de leur démarche.

Le paysage de la rue Centrale a beaucoup changé depuis deux ans en raison du développement urbain.

Auparavant, il était possible d'y observer une petite forêt.

Un champ de construction sur un terrain anciennement boisé.

Plus de 100 maisons seront construites sur cette parcelle de terrain, où de nombreux arbres ont été coupés.

Photo : Radio-Canada

Depuis, le terrain a été déboisé pour faire place à un quartier résidentiel.

L’empreinte écologique du nouveau projet immobilier inquiète certains résidents de la plus grande ville francophone du Nouveau-Brunswick. D'autres citoyens se sont dits déçus de la décision de la ville.

D’autres arbres seront plantés

À l'hôtel de ville de Dieppe, le développement durable et la préservation de la nature sont une priorité selon le directeur du service de planification et développement, André Frenette.

Il affirme que l’exploitation du vaste terrain s’est faite dans les règles, puisque le promoteur immobilier chargé du projet était en droit d’acheter et de raser ce terrain boisé.

André Frenette a d’ailleurs ajouté que d'autres arbres seront plantés.

« Les développeurs doivent planter des arbres. Règles générales, c’est dans la cour avant, arrière et latérale. »

— Une citation de  André Frenette, directeur du service de planification et développement de la Ville de Dieppe

On a quand même des dispositions qui font en sorte que tu ne peux pas planter n’importe quel type d'arbre aussi. Le type d’arbre, ça joue avec le diamètre pour avoir une meilleure chance de survie, a-t-il déclaré.

André Frenette, directeur du service de planification et développement de la Ville de Dieppe.

André Frenette souligne que la Ville de Dieppe prend des initiatives environnementales.

Photo : Radio-Canada

La municipalité de Dieppe s’est lancée dans une campagne de plantation d’arbres sur l’ensemble de son territoire. Elle plante plus de 6000 arbres par an.

Plusieurs nouvelles constructions seront aussi dotées de panneaux solaires afin de réduire leur consommation énergétique.

En plus, la ville de Dieppe installe actuellement de nombreuses bornes de chargement pour voitures électriques.

D’après un reportage de Jérémie Tessier-Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !