•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1300 logements abordables de plus d'ici la fin 2022 au Québec

Pablo Rodriguez intervient lors d'une conférence de presse.

Le leader du gouvernement libéral à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Québec et Ottawa ont donné vendredi les détails d'un investissement commun de près de 1,5 milliard de dollars dans le logement abordable dans la province.

Des représentants des deux ordres de gouvernement ont en effet tenu un point de presse pour annoncer le lancement de la seconde phase de l'Initiative pour la création rapide de logements (ICRL), ce qui permettra à la province de construire 1300 logements abordables d'ici la fin de 2022.

Ça s'ajoute aux 1500 logements qui sont en train de se construire grâce à la phase 1 de notre plan commun, a souligné Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la Chambre des communes, en point de presse.

Ces 1300 nouvelles unités seront réparties dans plusieurs villes du Québec. À Montréal, certes, où la mairesse Valérie Plante évoquait en octobre dernier quelque 150 000 ménages en attente d'un logement adéquat et abordable, mais aussi à Québec, à Laval, à Gatineau et à Longueuil.

On veut augmenter l'offre de logement dans toutes les régions du Québec, a expliqué la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, présente aux côtés de M. Rodriguez en conférence de presse. Elle a ajouté qu'avec la pandémie et le télétravail, beaucoup de Québécois sont allés vivre en région, ce qui a fait augmenter les besoins en logement à l'extérieur des grandes villes.

Mme Laforest a aussi rappelé l'urgence de bonifier le parc de logements abordables au Québec. On avait des projets qui étaient en attente depuis 10 ans, 12 ans au Québec, ce qui est vraiment inacceptable, a-t-elle déploré en soulignant que beaucoup d'entre eux n'avaient pu être financés lors de la première phase de l'ICRL en raison du trop grand nombre de demandes.

Pour participer à cette phase de l'ICRL, les projets doivent être déposés avant le 21 octobre prochain, a aussi fait savoir la ministre, qui a assuré au passage que la construction des 1500 logements de la première phase va très, très bien.

L'aide au loyer bonifiée

Les élus ont également expliqué vendredi les modalités entourant la bonification du programme Allocation-logement, qui permet à des familles dans le besoin de recevoir une aide mensuelle pour payer leur loyer.

Une somme de 1,14 milliard de dollars, soit 684 millions provenant de Québec et 454 millions d'Ottawa, permettra donc à 145 000 familles québécoises de recevoir une aide accrue, ont-ils annoncé.

Ces familles vont maintenant recevoir 100 $ par mois, et ça va augmenter rapidement pour atteindre 150 $ par mois d'ici quatre ans. À titre comparatif, c'est présentement 70 $, a expliqué M. Rodriguez.

Les personnes à faible revenu qui ont 50 ans ou plus, ou qui ont au moins un enfant à charge sont admissibles au programme Allocation-logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !