•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ressources d'une bibliothèque livrées à domicile pour les aînés

L'enseigne de la bibliothèque publique de Callander.

Les aînés de Callander pourront commander des livres et autres ressources de la bibliothèque publique, qui leur seront livrées à domicile.

Photo : Melissa Sones

Radio-Canada

La bibliothèque publique de Callander, au sud de North Bay, lance un programme de livraison de ses ressources à domicile pour les aînés et les citoyens qui ont des difficultés à se déplacer.

Les personnes intéressées qui ont besoin soit de livres, de CD, de DVD, ou de magazines entre autres, mais qui sont dans l’impossibilité de les récupérer en personne, pourront contacter la bibliothèque.

Le matériel leur sera ensuite envoyé par l’entremise de bénévoles.

La bibliothécaire Robin Bénard explique que beaucoup de personnes, et surtout les personnes âgées, ne peuvent plus venir à la bibliothèque parce qu’il n’y a pas de transport public, ou parce qu’il y a un sentiment d’inconfort à cause de la COVID-19.

On a vu qu’il y avait un besoin pour ce genre de services.

Une citation de :Robin Bénard, bibliothécaire à la bibliothèque publique de Callander
En avant-plan un livre ouvert, en arrière-plan une bibliothèque.

La bibliothèque aide même ses clients à choisir de nouveaux livres au téléphone.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La bibliothèque publique acheminera aussi des bornes wifi aux citoyens au besoin, explique Mme Bénard, pour que les personnes puissent rester connectées à Internet pendant la pandémie, d’autant plus que le manque d’accès à Internet est un grand problème dans la petite communauté.

Le service vient d’ailleurs de recevoir une subvention de 5000 $ du projet Village Collective Impact géré par le collège Canadore de North Bay, et qui distribue du financement pour des initiatives communautaires.

La proximité du public

Contrainte de fermer ses portes au début de la pandémie en raison des restrictions sanitaires, la bibliothèque publique de Callander a essayé de garder des liens avec son public en mettant en place une programmation virtuelle.

Mais les défis liés à l’accès à Internet ont justement empêché certains de prendre part aux activités, et la bibliothèque a choisi d’acheter notamment des casse-tête et des raquettes l’hiver dernier que le public pouvait venir emprunter pour se garder occupé.

Ils pourront désormais leur être livrés.

L’isolement engendré par la pandémie a permis à la bibliothèque de se rendre compte de l’ampleur de son importance pour la communauté, estime Robin Bénard.

Il y a beaucoup de personnes pour qui nous sommes le point de contact pour avoir un sens de la communauté. Et quand cela est enlevé de ta vie, tu vois vraiment vite l’importance d’un espace [comme une bibliothèque].

Une citation de :Robin Bénard, bibliothécaire à la Bibliothèque publique de Callander

Lors d’activités virtuelles, illustre-t-elle, certains enfants pleurent parfois parce que le personnel leur manque.

Quatre bénévoles se sont déjà enregistrés pour prendre part au service de livraison de la bibliothèque, mais Robin Bénard espère qu’il y en aura davantage parce que beaucoup de personnes demandent [déjà] le service à cause du bouche à oreille.

Elle s’attend d’ailleurs à ce que la demande augmente encore plus en hiver parce que les déplacements deviennent plus compliqués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !