•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fête du livre québécois bat son plein en Gaspésie

Des gens dans une librairie.

Une augmentation des ventes de 400 % est attendue dans certaines librairies, en ce 12 août. À l'instar de leurs collègues de la province, les libraires gaspésiens célèbrent le 12 août la littérature québécoise.

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soarès

Radio-Canada

Comme leurs confrères et consoeurs d'ailleurs, les libraires indépendants de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ont profité d'un achalandage monstre jeudi.

400 % : c'est l'augmentation des ventes anticipée en ce 12 août à la librairie indépendante Liber, à New Richmond.

La libraire et propriétaire, Mélanie Langlois, ne le nie pas : ce sont parmi les plus belles ventes de l’année. C'est vraiment une journée de temps des Fêtes. Dans le milieu du livre, le temps des Fêtes, c’est la plus grosse période de l'année. Aujourd'hui, c'est Noël en plein été, à presque 28 degrés.

Pour les libraires, les affaires se font bonnes, et pas seulement en ce 12 août.

Une pandémie profitable

Pendant le confinement du printemps 2020, plusieurs ont continué à servir leurs clients, souvent grâce à un système de livraison. Des libraires ont vu leurs ventes augmenter, voire exploser.

Depuis, ça ne dérougit pas. Il y a plein de gens qui se sont réapproprié le plaisir de lire, parce qu'ils trouvaient le temps de le faire, observe Mélanie Langlois.

Mélanie Langlois, debout devant la librairie.

Mélanie Langlois de la librairie Liber à New Richmond

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Le plaisir est resté. On se disait que ça allait être juste un engouement momentané, que ça allait se calmer par la suite. On est rendu, quoi, presque un an et demi plus tard? Ça ne s'est pas calmé du tout, constate la libraire.

À Amqui, Virginie Beaudin-Houle, propriétaire de la librairie Tchèque ça!, a profité de cette embellie auprès de la clientèle pour prendre de l’expansion. On a agrandi et doublé la superficie de la librairie parce qu'on n'y arrivait plus. On n'avait pas une superficie assez grande. Si ça n'avait pas été de la pandémie, je crois qu'on n'aurait pas pu se permettre une expansion comme celle-ci.

À Gaspé aussi, on se croise les doigts pour que l'engouement persiste. La gérante de la librairie Alpha de Gaspé, Sonia Pelletier, demeure optimiste.

Sonia Pelletier dans sa librairie.

Sonia Pelletier, gérante de la librairie Alpha à Gaspé

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soarès

Elle estime qu’il y a encore de la clientèle à conquérir. Il y a encore des gens qui fréquentent peu ou pas les librairies. C'est eux qu'on devrait interpeller pour la suite des choses et pour leur permettre de découvrir ce merveilleux monde qu'est la littérature.

Signe que ce monde est plus vivant que jamais en région, deux nouvelles librairies devraient ouvrir leurs portes au cours des prochaines semaines : l'une à Percé, l'autre aux Îles-de-la-Madeleine.

D'après le reportage de Roxanne Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !