•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de Muskrat Falls : la nation innue du Labrador poursuit Ottawa et T.-N.-L.

Vue aérienne du site.

Le projet hydroélectrique de Muskrat Falls.

Photo : Nalcor

La Presse canadienne

Les Innus du Labrador intentent une poursuite contre Ottawa et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador concernant un récent accord de 5,2 milliards de dollars pour le projet hydroélectrique de Muskrat Falls.

La nation innue du Labrador a soutenu mercredi dans un communiqué que les gouvernements fédéral et provincial ont pris des mesures directes, délibérées et décisives pour éliminer les avantages financiers promis au peuple innu, alors que le projet de Muskrat Falls est en cours de construction sur leurs terres.

Les Innus disent avoir été exclus des négociations relatives à l'accord de principe annoncé par le premier ministre Justin Trudeau le mois dernier.

L'argent vise à compenser les coûts du projet, qui ont pratiquement doublé depuis sa sanction en 2012.

Le communiqué indique que la nation a demandé à M. Trudeau et au premier ministre terre-neuvien, Andrew Furey, de leur donner un siège à la table des négociations, de fournir la modélisation financière du projet et de s'engager à réviser l'accord.

Le grand chef Etienne Rich affirme qu'aucun des dirigeants n'a fourni de réponse satisfaisante, ne laissant pour la nation innue aucun autre choix que d'aller en cour.

Les Innus ont expliqué avoir déposé des documents auprès de la Cour suprême provinciale mardi, et Justin Trudeau et Andrew Furey ont été informés de la poursuite lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !