•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les guêpes plus nombreuses cet été

Un nid de guêpes.

Les nids de guêpes atteignent leur volume optimal en août.

Photo : getty images/istockphoto / MarcusPhoto1

Radio-Canada

Les guêpes semblent s'inviter sur les terrasses en plus grand nombre cette année, et les entreprises d’extermination reçoivent un nombre élevé d’appels.

Si la hausse du nombre d'insectes n’a pas été scientifiquement confirmée, reste que les conditions météorologiques ont favorisé leur développement, comme l’a expliqué l’entomologiste Étienne Normandin en entrevue à l'émission Le 15-18, mardi.

Les études publiées tendent à démontrer que les printemps et les étés chauds tendent à activer le métabolisme des guêpes. [...] Cela va augmenter la survie des guêpes au début du printemps. Là, les nids que l’on peut retrouver dans la nature, sous nos corniches, près de nos maisons, sont rendus très gros, dit-il.

Et le scénario serait appelé à se répéter avec le réchauffement climatique, selon certains scientifiques. Il faut s’attendre à avoir des populations plus grandes, plus présentes dans les villes, explique Étienne Normandin.

Des grillades dans une assiette.

La guêpe a senti le potentiel d'un bon repas en protéines.

Photo : getty images/istockphoto / Andrey_Chuzhinov

L’entomologiste rappelle que les guêpes ont un grand rôle à jouer dans la nature, puisqu’elles sont d’excellentes pollinisatrices. Les guêpes agissent aussi comme un mécanisme de contrôle de la présence d'insectes nuisibles dans les cultures, ajoute Étienne Normandin. Elles sont de grandes chasseuses, dit-il.

Les guêpes sont à la recherche de protéines et elles les sentent de loin, avertissant leurs collègues au passage.

Pour les chasser de la table, Étienne Normandin recommande d’éviter les mouvements brusques et de bloquer la vue de son assiette avec une serviette de table. Avec un peu de patience, la guêpe devrait aller voir ailleurs. Autre astuce : faire brûler de l’encens ou des brindilles pour produire de la fumée et détourner leurs sens, ce qui va ainsi les tenir à l’écart.

Les guêpes sont présentes jusqu’en septembre. Leurs nids vont se vider en octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !