•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kargo produira une centaine de camionnettes électriques d'ici la fin de 2022 à Alma

Un homme assemble des composantes mécaniques.

Une centaine de camionnettes électriques seront assemblées en 2022.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin-St-Pierre

Radio-Canada

L'entreprise Kargo, située à Alma, a le vent dans les voiles alors qu'elle produira une centaine de petites camionnettes électriques en aluminium d'ici la fin de 2022.

Soixante-dix de ces véhicules avaient été assemblés au cours des sept dernières années.

À Alma, les employés de l'atelier de Kargo préparent plusieurs commandes. Il y a une très forte demande. Surtout en plus avec l'aspect d'acheter local aussi. Un produit québécois électrique, c'est un peu innovateur. Et maintenant, avec la certification vbv (NDLR: véhicule à basse vitesse), on a accès à avoir des crédits remboursables par le gouvernement, a indiqué Samuel Tremblay-Dion, responsable de la production chez Kargo, à propos de la certification émise en 2018 par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ). Le Kargo XL est un des deux seuls modèles au Québec à avoir l'autorisation de circuler sur le réseau routier où la vitesse permise est d’au plus 50 km/h.

Kargo utilise de l'aluminium, principalement car il s'agit d'un métal qui résiste très bien à la rouille. Mais l'approvisionnement des matériaux a représenté un défi au cours de la dernière année, comme plusieurs grands constructeurs. Principalement au niveau des fournisseurs, avec la pandémie, ç'a ralenti un peu l'importation d'outre-mer. On travaille là-dessus, pour peut-être se trouver des nouveaux fournisseurs nord-américains maintenant, pour pallier à ce manque-là, a-t-il poursuivi.

Un homme pose dans un atelier de mécanique.

Samuel Tremblay-Dion est le responsable de la production chez Kargo.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin-St-Pierre

Un test avec Purolator

Un projet pilote est actuellement en cours à Montréal avec l'entreprise de livraison Purolator, un potentiel client.

C'est un peu inespéré pour nous d'avoir une entreprise de cette envergure-là qui s'intéresse à notre produit. Puis aussi, je pense qu'il correspond parfaitement au type que Purolator souhaite dans nos milieux urbains, s'est réjoui Charles-Étienne Tremblay, responsable administratif et financier chez Kargo.

Une petite camionnette dans un garage.

Kargo produit des petites camionnettes électriques à Alma.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin-St-Pierre

Le véhicule almatois a été modifié pour s'adapter aux nids-de-poule et aux routes crevassées de la métropole québécoise. Certaines pièces ont été redessinées pour qu'elles soient plus solides. Purolator prendra une décision d'ici quelques mois, mais souhaite aller vers des livraisons plus vertes, que ce soit avec des camionnettes ou des vélos électriques.

On ne se le cachera pas, c'est beaucoup plus sécuritaire à travers piétons et des vélos dans des milieux urbains. Plus qu'un gros camion, a-t-il assuré à propos de son produit.

En plus de Purolator, l'entreprise est présentement en discussion avec Postes Canada pour mettre en place un projet pilote destiné à la livraison de courrier d'ici 2022.

D'après un reportage de Romy Boutin St-Pierre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !