•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Priorité à la santé dans la circonscription acadienne d'Argyle

Les quatre candidats.

Quatre candidats dans la circonscription d'Argyle : Robin Smith (NPD), Corey Clamp (Parti vert), Nick d'Entremont (Parti libéral) et Colton LeBlanc (Parti progressiste-conservateur).

Photo : Radio-Canada

La circonscription acadienne protégée d'Argyle manque de médecins de famille et d'accès à certains soins de santé. Le candidat libéral et le candidat progressiste-conservateur en font leur priorité.

Le député sortant, Colton LeBlanc, se présente à nouveau sous les couleurs du Parti progressiste-conservateur. Pour lui, le fait d'être un Acadien est un atout.

Une grande majorité de ma circonscription d'Argyle-Barrington était francophone ou francophile ou acadienne. Alors, je me suis présenté dans l'Assemblée en français à plusieurs reprises et pour moi, comme Acadien, fier Acadien, c'était important. J'espère encore pouvoir faire cela, dit-il.

Argyle est l'une des trois circonscriptions acadiennes protégées. Elle a été redécoupée de manière à donner une plus grande chance à la minorité acadienne d'être représentée à l'Assemblée législative, à Halifax.

Le candidat du Nouveau Parti démocratique, Robin Smith, ne parle pas français, mais il est convaincu qu'il peut représenter la circonscription et il croit en ses chances d'être élu. Quand on traverse la province, on voit tellement de pancartes orange. Ça donne beaucoup d'espoir, dit-il.

Retenir les médecins et les ambulanciers

Pour Colton LeBlanc, la priorité de la circonscription reste l'accès aux soins de santé.

On a présenté au cours de la dernière année trois plans sur le système de soins de santé qui ont été disponibles en ligne, qui sont chiffrés. On a fait notre devoir et on est prêts à continuer le travail en espérant être le prochain gouvernement ici, en Nouvelle-Écosse, dit-il.

Le candidat du Parti libéral, Nick d'Entremont, est persuadé qu'un deuxième gouvernement d'Iain Rankin mettra l'accent sur la construction d'hôpitaux et le recrutement d'infirmières et d'infirmiers. Il dit avoir beaucoup consulté les ambulanciers, qui sont trop peu nombreux dans la région. Qu'on donne plus de ressources et qu'on donne plus d'argent à des cours et à des endroits qui entraînent les ambulanciers, dit-il.

Un magasin le long d'une route.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La circonscription d'Argyle est principalement rurale et sa population est vieillissante.

Photo : Radio-Canada / Peter Dawson

Nick d'Entremont est aussi particulièrement attaché au traversier qui relie Yarmouth à l'État américain du Maine. Le candidat libéral, qui a travaillé au Musée des Acadiens des Pubnicos, a vu l'apport du traversier pour le tourisme. Or, le traversier est actuellement à l'arrêt et ne devrait reprendre du service que l'an prochain.

Ici, à Argyle, nous avons besoin du traversier de Yarmouth au Maine parce que ça [apporte] de l'argent. [Quand] on n'a pas le traversier, c'est épeurant ce qui arrive, dit-il.

Une maison avec les drapeaux de l'Acadie et du Canada.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le tourisme et la pêche sont des piliers de l'économie d'Argyle.

Photo : Radio-Canada / Peter Dawson

Les principaux défis pour Robin Smith sont le logement abordable et le soutien aux personnes âgées. S'il est élu, il promet de voter pour la mise en place immédiate et permanente d'un contrôle des loyers. Il veut aussi créer plus de chambres dans les maisons de repos pour les personnes âgées.

Le candidat du Parti vert, Corey Clamp, n'était pas disponible pour une entrevue.

Avec les informations de l'émission Le réveil Nouvelle-Écosse, d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !