•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le quart des cas de la région lié à un bar de Trois-Rivières depuis fin juillet

L'entrée extérieure du Roof Top avec une affiche qui dit que l'établissement est fermé.

Le bar le Roof Top est situé sur la rue des Forges, au centre-ville de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La santé publique régionale affirme que 74 cas de COVID-19 détectés dans la région sont reliés au bar le Roof Top. L’éclosion du bar représente donc 25 % des cas détectés dans la région depuis la montée des cas, le 29 juillet dernier. À Trois-Rivières, cette proportion s’élève à 38 % des infections.

La directrice régionale de la santé publique, Dre Marie-Josée Godi, s’attend d’ailleurs à ce que d’autres cas soient détectés en lien avec le Roof Top où l’enquête épidémiologique se poursuit.

Elle précise que c’est entre autres le non-respect de plusieurs mesures sanitaires qui a mené à cette éclosion. De plus, le déplacement des employés entre établissements a contribué à la propagation du virus au centre-ville.

Dans la gestion du personnel, il faudrait être très attentifs. Surtout lorsqu’on a des cas qui sont déclarés, pour éviter que si des employés travaillent à plusieurs endroits, qu’ils ne soient pas des vecteurs, affirme la directrice régionale de la santé publique.

« C’est une éclosion importante. »

— Une citation de  Dre Marie-Josée Godi, directrice régionale de la santé publique

Le registre des clients est également un outil important pour la santé publique puisqu’il permet de retracer rapidement les contacts et éviter de faire des appels au dépistage dans la population. La Dre Godi martèle qu’il est important d’avoir la collaboration des propriétaires de bars et restaurants.

La fermeture de l'établissement du centre-ville de Trois-Rivières ordonnée par la santé publique se poursuit jusqu’au 16 août.

Les autorités régionales de la santé dénombrent 28 éclosions en Mauricie et au Centre-du-Québec, dont 21 à Trois-Rivières. La moitié des éclosions sont survenues dans les bars et les restaurants.

Dre Marie-Josée Godi est la directrice de la santé publique et de la responsabilité populationnelle au CIUSSS MCQ. (Archives)

COVID-19 : le point sur la situation en Mauricie et au Centre-du-Québec avec la Dre Godi

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Baisse des cas actifs

Pour le bilan des 24 dernières heures, la hausse semble se stabiliser avec 14 nouvelles infections à la COVID-19. Les 12 personnes infectées en Mauricie se trouvent toutes à Trois-Rivières.

Le nombre de cas actifs est en baisse à 218, soit 19 de moins que la veille. Si la diminution se poursuit jusqu’à mercredi, la direction de la santé publique pourrait alors parler d’une tendance.

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec répète que 95 % des personnes nouvellement infectées ne sont pas adéquatement vaccinées.

Avec des informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !