•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de vaccination obligatoire pour la rentrée à l’Université Laurentienne

Des étudiants marchent vers l'entrée de l'édifice de l'université.

L'Université Laurentienne a préparé deux scénarios de mesures sanitaires pour la rentrée d'automne.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

La rentrée universitaire sur le campus approche à grands pas et l’Université Laurentienne précise les mesures sanitaires qui seront mises en place. L’établissement postsecondaire a annoncé, lundi, qu’il n’exigera pas la vaccination contre la COVID-19.

Après consultation de collègues dans le secteur et examen des incidences juridiques, la Laurentienne se joindra aux autres universités qui n’exigent pas que la population étudiante, le personnel et le corps professoral sur le campus cet automne soient vaccinés, précise l’Université Laurentienne sur son site Internet.

Cette décision a fait l’objet d’une discussion avec Santé publique Sudbury et district et les conversations se poursuivront jusqu’en septembre, peut-on lire dans la note.

L’établissement encourage toutefois la vaccination contre la COVID-19 avant la rentrée, et une séance de vaccination aura lieu sur le campus le 7 septembre.

La vaccination pourrait également être demandée par des partenaires de l'Université Laurentienne comme lors de stages dans le secteur de la santé.

Plans flexibles

En raison du contexte sanitaire changeant, l’Université a préparé deux scénarios. Le premier, qui est en vigueur pour la rentrée d’automne, envisage qu’une grande partie des cours seront donnés sur le campus.

Les masques seront obligatoires dans les salles de classe et les autres endroits publics où il est impossible de maintenir une distance de deux mètres.

Pour le dépistage, l’Université Laurentienne juge ni faisable ni pratique d’effectuer un dépistage individuel et d’installer des points de contrôle. L’établissement demande plutôt aux étudiants, employés et professeurs de vérifier eux-mêmes la présence de symptômes et de ne pas venir sur le campus en cas de symptômes.

Les résidences étudiantes, tout comme les installations de restauration, seront ouvertes. L’Université précise qu’elle facilitera l’isolement des locataires au besoin.

Les installations sportives seront accessibles à l’exception de la piscine, qui restera fermée.

Les systèmes de ventilation des bâtiments universitaires ont été améliorés pour réduire la recirculation d’air en augmentant l’arrivée d’air extérieur, et des filtres MERV-13 ont été ajoutés.

Dans le cas d’une détérioration de la situation sanitaire, l’Université Laurentienne mettra en place son plan B, selon lequel l’enseignement sera offert presque totalement en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !