•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y aura pas de référendum sur le KED selon un conseiller municipal

Un dessin montrant l'extérieur d'un casino.

Cinq groupes contestent le projet d'aréna et de casino proposé par le promoteur Dario Zulich et la Ville.

Photo : Ville du Grand Sudbury

Radio-Canada

Une pétition menée par des Sudburois préoccupés n'empêchera pas le quartier de divertissement Kingsway (KED) d'aller de l'avant, selon le conseiller municipal Robert Kirwan.

Le projet devrait comprendre un casino, un hôtel et un aréna financé par les fonds publics. Il a d'abord été proposé par le promoteur de Sudbury, Dario Zulich, en 2015, mais a été embourbé dans des questions juridiques jusqu'à la fin de l'année dernière.

Après une discussion animée en juin, le conseil municipal de Sudbury a réaffirmé son engagement envers le projet, dont les coûts associés s'élèvent à 100 millions de dollars.

Une pétition en ligne lancée à la fin du mois dernier demande un référendum sur la question et propose que la ville rénove plutôt l'aréna actuel, situé au centre-ville.

Cette proposition fait écho à l'initiative d'une société de design locale, 3rd Line Studio, de 2020. Nommé Project Now, le plan de rénovation a été présenté comme une alternative économique à la construction du KED. 

La pétition a été lancée par Patrick Crowe, résident de Sudbury et entrepreneur en médias, qui s'est dit étonné qu'une telle décision ait été prise par le conseil municipal. Selon lui, c'est un projet qui menace la renaissance de la ville, le centre-ville et qui va contre toute logique environnementale.

« Une proposition visant à construire un aréna à la périphérie de la ville, là où l'autoroute s'arrête et ne mène nulle part, à côté du site d'enfouissement municipal qui est toujours en activité, est tellement absurde », dit-il.

Nous avons l'impression que le processus de prise de décision a été mené à huis clos et que le public n'a pas eu l'occasion de contribuer de manière significative et d’exprimer son opinion

Une citation de :Patrick Crowe, résident de Sudbury et entrepreneur en médias

M. Crowe croit qu'une partie importante des Sudburois souhaite que l'aréna demeure au centre-ville.

Moi et mes collègues représentons probablement une partie très importante de la population, sinon la majorité , a déclaré M. Crowe.

Toutefois, le conseiller et fervent partisan du KED, Robert Kirwan, a déclaré qu'il n'était pas inquiet.

La pétition n'est rien de plus qu'une stratégie préélectorale qui tente de compromettre la confiance du public face au conseil municipal , dit-il.

M. Kirwan ajoute qu'il existe des règles régissant les questions de référendum.

[La pétition] ne peut pas qualifier de question référendaire, car une question référendaire doit avoir une réponse positive ou négative , a-t-il déclaré.

La Loi sur les élections municipales stipule que toute question inscrite pour un référendum sur les bulletins de vote doit être approuvée par un conseil municipal, et ce, six mois avant l'élection. La prochaine élection municipale est prévue pour le 24 octobre 2022.

M. Kirwan raconte que l'opposition au KED lui rappelle l'opposition à la construction de Science Nord dans les années 1980.

Peu importe ce que nous faisons dans la ville, il y aura un petit groupe de personnes qui fera beaucoup de bruit et donnera l'impression que cela divise , défend-il.

Entre-temps, le personnel de la ville travaille avec les partenaires du KED pour élaborer le plan du site et le calendrier de construction, travail qui devrait prendre deux ans.

L'aréna, le casino et l'hôtel devraient ouvrir au public à l'automne de l’année 2024.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !