•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une députée libérale fédérale d'Ottawa ne se représentera pas

Photo portrait de Karen McCrimmon

Karen McCrimmon dit avoir choisi de ne pas solliciter d'autre mandat en raison de problèmes de santé.

Photo : Parti libéral du Canada

Radio-Canada

La députée fédérale de la circonscription ottavienne de Kanata—Carleton, la libérale Karen McCrimmon, a annoncé dimanche qu’elle ne se représentera pas aux prochaines élections.

L’élue de la région d’Ottawa a indiqué qu’elle avait pris sa décision en raison de problèmes de santé.

À l'âge de 64 ans, il est temps de faire de ma santé une priorité. C'est une prise de conscience douloureuse que je ne peux pas continuer à vous servir de la manière dont vous le méritez tant et selon les normes que je me suis toujours efforcé d'atteindre, a-t-elle indiqué dans une déclaration écrite.

Mme McCrimmon y a affirmé qu'elle n’a pas fait face à des pressions afin d’en arriver à cette décision.

La députée a ajouté que le moment choisi pour annoncer qu’elle ne sollicitera pas d'autre mandat est indéniablement difficile. Le déclenchement d’une campagne électorale fédérale semble fort imminent.

« Je suis également très consciente et pas insensible au fait que cela aura des répercussions sur d'autres personnes, mais j'estime que tout retard supplémentaire ne serait pas dans l'intérêt de la population de Kanata—Carleton », a poursuivi l’élue libérale dans sa déclaration, aussi relayée dans une série de publications Twitter.

Mme McCrimmon représente les électeurs de Kanata—Carleton depuis 2015. Elle est une ancienne membre des  Forces armées canadiennes.

Plus tôt cet été, une autre libérale fédérale représentant une circonscription de la capitale fédérale a décidé de ne pas solliciter un autre mandat. Catherine McKenna, élue d’Ottawa-Centre et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé cette décision à la fin juin, expliquant vouloir passer plus de temps avec sa famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !