•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grande célébration mi'kmaw à l'Î.-P.-É. attire une foule

Une femme souriante qui porte une coiffe autochtone.

La cheffe de la Première Nation de Lennox Island, Darlene Bernard.

Photo : Radio-Canada / Tony Davis/CBC

Radio-Canada

Une Première Nation de l'Île-du-Prince-Édouard a tenu une première célébration de sa culture en deux ans. La Première Nation de Lennox Island a dû renoncer à son mawi'omi en 2020 en raison de la pandémie.

Ce rassemblement annuel est le 20e organisé par la communauté.

Plus de 200 Prince-Édouardiens se sont joints aux célébrations samedi après-midi, une foule plus grande que la normale.

Un homme souriant, vêtu d'habits d'apparat traditionnels, dans un parc extérieur.

Richard Lush était l'un des danseurs à la fête.

Photo : Radio-Canada / Tony Davis/CBC

Le rassemblement s'est ouvert avec une entrée cérémoniale, sous des drapeaux et en présence de danseurs vêtus d'habits de circonstance.

Des marchands proposaient des mets et des objets d'art. Les spectateurs ont pu assister à des démonstrations faites par des danseurs ainsi que par des fabricants de paniers.

La cheffe de la Première Nation de Lennox Island, Darlene Bernard, a évoqué une journée glorieuse. Elle a dit espérer que la levée de nombreuses restrictions sanitaires entraînera à l'avenir des rassemblements aussi importants.

« Notre peuple aime se rassembler, que ce soit pour fêter ou faire face aux épreuves, pour enseigner à nos enfants », souligne Darlene Bernard.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !