•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LNAH: les 3L de Rivière-du-Loup repêchent Anthony D'Amours

Anthony D'Amours, joueur de la LHJMQ, originaire de Trois-Pistoles.

Anthony D'Amours, originaire de Trois-Pistoles, poursuivra sa carrière de hockeyeur dans la Ligue nord-américaine de hockey (archives).

Photo : IFTEN REDJAH

Le défenseur Anthony D'Amours poursuivra sa carrière de hockeyeur dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), avec les 3L de Rivière-du-Loup.

L'arrière originaire de Trois-Pistoles a été un porte-couleurs de l'Océanic de Rimouski au cours des quatre dernières saisons. Il fut le tout premier joueur à être sélectionné lors du repêchage universel de la LNAH.

Anthony D'Amours est également un ancien des Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, au niveau Midget AAA.

Le principal intéressé s'avoue surpris d'avoir été le tout premier choix de ce repêchage universel. On me l'a appris par texto! Je n'étais même pas proche de mon téléphone parce que je ne pensais vraiment pas être choisi premier, admet D'Amours.

Le défenseur pourra maintenant se concentrer sur ses études, lui qui considère avoir pris du retard.

C'est vraiment la situation idéale. Je vais pouvoir poursuivre mes cours en mécanique industrielle tout en gardant mon emploi. Je voulais aussi continuer de jouer au hockey. Vraiment, c'est une situation parfaite pour moi.

Une citation de :Anthony D'Amours, défenseur des 3L de Rivière-du-Loup
Anthony D'Amours, l'air déterminé, s'avance sur la glace, bâton à la main.

C'est maintenant au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup que le Pistolois chaussera les patins (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

L'ex-Océanic affirme par ailleurs que les Marquis de Jonquière lui ont manifesté un certain intérêt. J'ai eu des discussions avec eux et avec les 3L avant le repêchage. Finalement, demeurer dans la région était l'une de mes priorités. Vraiment, je suis très content, conclut le défenseur format géant.

Par ailleurs, D'Amours ne fut pas le seul ancien joueur des Albatros à être choisi par les 3L. Avec son choix de deuxième ronde, l'organisation a jeté son dévolu sur Félix-Antoine Drolet, qui a enfilé l'uniforme du Collège Notre-Dame en 2016-2017.

Natif de Candiac, Drolet a porté les couleurs du Titan d'Acadie-Bathurst, des Saguenéens de Chicoutimi et des Voltigeurs de Drummondville, dans la LHJMQ.

Plus tard, en neuvième ronde, les Louperivois ont à nouveau sélectionné un ancien de l'Océanic, l'attaquant Cédric Paré.

Paré a passé la dernière saison dans la ECHL, avec les Grizzlies de l'Utah. Il fut un choix de 6e ronde des Bruins de Boston, dans la LNH, en 2017.

Décidément, les 3L avaient des anciens des Albatros dans leur mire. Toujours en neuvième ronde, l'organisation a choisi Samuel L'Italien, natif de Rimouski.

L'Italien a porté les couleurs des Titans d'Acadie-Bathurst et du Drakkar de Baie-Comeau, dans la LHJMQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !